Soirée hors-série

Danser sa peine

Châteauvallon-Liberté, scène nationale a l’honneur et le plaisir d’accueillir : d’une part, la cérémonie de la remise de la médaille de la Légion d’Honneur à Loutcha Dassa par le Docteur Boris Cyrulnik ; suivie d’autre part de la projection du film Danser sa peine. Réalisé par Valérie Müller, ce documentaire donne à voir le travail du danseur et chorégraphe Angelin Preljocaj auprès de femmes incarcérées à la prison des Beaumettes à Marseille. Avec cet atelier, le chorégraphe préparait un spectacle qui fut joué à Aix-en-Provence et à Montpellier. Projection en présence de la réalisatrice Valérie Müller.
« En détention, le corps est dans un carcan. C’est une privation de mouvement et la danse, même entre les barreaux, est une forme de liberté. »
Grand Prix du FIPADOC 2020 dans la catégorie « Documentaire National »

Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Albert Camus
Accessibilité
  • En famille
  • DatesDurée 1h
  • mardi 13 juillet 20:00
6 €
Informations pratiques

Film documentaire de Valérie Müller, France, 1h
Projection en présence de la réalisatrice

Elles s’appellent Sylvie, Lital, Sophia, Annie et ,Malika… elles n’ont jamais dansé et sont incarcérées à la prison des Baumettes à Marseille dans le quartier des longues peines. Pendant 4 mois, 2 fois par semaine elles vont suivre l’atelier du célèbre chorégraphe Angelin Preljocaj et ce film raconte l’histoire de ce projet fou, bouleversant, audacieux entraîner et faire danser les détenues qui se produiront hors les murs sur une grande scène prestigieuse, celle du Pavillon noir à Aix-en-Provence et à Montpellier au Festival International de la Danse.

« En détention, le corps est dans un carcan. C’est une privation de mouvement et la danse, même entre les barreaux, est une forme de liberté. »

Grand Prix du FIPADOC 2020 dans la catégorie « Documentaire National »

Loutcha Dassa, cinéphile avertie et femme engagée pour l’égalité hommes-femmes. Outre Le festival de cinéma international Portraits de Femmes, Loutcha Dassa, la présidente, s’est vue distinguée pour son militantisme et son combat pour les Droits de la femme. Elle a été décorée de la médaille de chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2012 et de la Légion d’Honneur en 2021.

Le festival de cinéma international Portraits de Femmes, se déroule chaque année durant le mois de novembre à La Seyne-sur-Mer et dans plusieurs villes de la métropole toulonnaise. Une vingtaine de longs-métrages ainsi que plusieurs courts-métrages y sont projetés et tous les publics sont concernés. Des films sont aussi consacrés aux scolaires. Sous la présidence de Loutcha Dassa, accompagnée d’une quinzaine de bénévoles, ce festival est devenu au fil des années un événement culturel important dans la région. De nombreux cinéphiles se déplacent pour découvrir une sélection
de films internationaux. Plus de 5 000 entrées sont enregistrées à chaque édition.

Châteauvallon-Liberté, scène nationale a l’honneur et le plaisir d’accueillir la cérémonie de remise de la légion d’honneur décernée à Loutcha Dassa par Boris Cyrulnik.

Photo © Vincent Bérenger — Châteauvallon-Liberté