Actions !

Châteauvallon en itinérance au pays de Giono

28/06/2021
Châteauvallon en itinérance + Champ social

Dans le cadre de Châteauvallon en itinérance, nous menons un projet participatif avec l’Union Diaconale du Var autour des textes choisis de Jean Giono.

Afin de démarrer ce projet, nous sommes partis sur les routes du département pour proposer des lectures de L’homme qui plantait des arbres. Un texte qui aujourd’hui, encore, avec la généralisation de la prise de conscience pour la cause environnementale, prend toute sa dimension !

C’est autour de ces lectures, menées par Jean-Baptiste Sastre, que nous avons rencontré des gens extraordinaires ; les patients du centre hospitalier Henri Guerin à Pierreufeu qui ont su dépasser leur mal-être pour lire à haute voix devant leurs soignants submergés par l’émotion, les élèves du collège Jean l’Herminier et de l’institution des Maristes de la Seyne-sur-Mer qui se sont pris au jeu. Les enfants placés sous l’Aide Sociale à l’Enfance du foyer l’Alizé de Toulon nous ont donné à voir et à entendre des interprétations hors normes tout comme les Beaussetants et les résidents de la résidence autonomie Roger Mistral de la Farlède qui ont pu tout autant apprécier ce moment d’échange avec l’artiste.

Nous avons aussi traversé les paysages qui ont inspirés Giono, roulés à travers les vignes, apprécié la fraîcheur  des fontaines de villages, profité des terrasses de cafés à l’ombre des grands platanes et rencontrer les habitants de Saint-Martin-de-Pallières et de Carcès à l’église Notre Dame de l’Assomption et l’église Sainte Marguerite. Deux communes qui accueilleront bientôt Jean-Baptiste Sastre en résidence pour mettre en œuvre un projet participatif.

Cerise sur le gâteau, dans le salon du château de Saint-Martin-de-Pallières, alors que le soleil commençait à se coucher, nous avons eu droit à une interprétation digne des soirées au coin du feu, des contes, Le Curé de Cucugnan et Les Trois messes basses d’Alphonse Daudet interprétés magistralement par Bruno de Boisgelin, châtelain de son État.

Châteauvallon en itinérance est soutenu par la DRAC.

Photos © Guillaume Castelot — Chateauvallon-Liberté, scène nationale