Danse

Alors on danse... ! — L'Oiseau de Feu & Boléro

Béjart Ballet Lausanne

Le Béjart Ballet Lausanne est une référence. Dans ce programme en trois temps, il nous donne à voir deux pièces emblématiques du répertoire de Maurice Béjart, L’Oiseau de Feu et Boléro, ainsi qu’une des dernières créations de la compagnie Alors on danse… ! Ces trois ballets impressionnent tant par leur énergie que par leurs couleurs flamboyantes.

Lieu
  • Châteauvallon
  • Amphithéâtre
Accessibilité
  • En famille
    • dès 6 ans
  • Dates Durée 1h40 environ
  • jeudi 18 juillet 2024 22:00
  • vendredi 19 juillet 2024 22:00
  • samedi 20 juillet 2024 22:00
Tarif Béjart Ballet Lausanne
  • Plein tarif 45 €
  • Tarif adulte avec la carte Châteauvallon-Liberté 35 €
  • Tarif partenaire (CSE et Associations culturelles partenaires) 35 €
  • Tarif - 30 ans 20 €
  • Tarif - 18 ans 15 €
  • Tarif solidaire 15 €
Informations pratiques

Alors on danse… ! est dédié à Patrick Dupond. Dans cette pièce colorée, Gil Roman, s’est fait mosaïste, imaginant une succession de dix séquences avec un, deux, trois ou dix danseurs. Une suite chorégraphique qui n’a qu’un but: nous partager le plaisir de danser !

L’Oiseau de Feu est une ode à la vie. Sur la puissante partition d’Igor Stravinsky, un interprète, resplendissant dans sa tenue rouge, insuffle à ses partenaires, en uniformes sombres à cols Mao, une force et un vent de liberté.

Sur le mythique Boléro de Maurice Ravel, un soliste réalise une performance. Au son de la mélodie lancinante et des célèbres percussions, il enchaîne les figures dans un perpétuel mouvement de balancement, les pieds ancrés au sol. Avant d’être emporté par le rythme et la troupe.

Alors on danse… !

Durée estimée 35 min

Chorégraphie Gil Roman
Musique John Zorn, Citypercussion et Bob Dylan
Costumes Henri Davila
Lumières Dominique Roman
Première Opéra de Lausanne – 11 février 2022

L’Oiseau de Feu

Durée estimée 20 min

Chorégraphie Maurice Béjart
Musique Igor Stravinsky — L’Oiseau de Feu
Décors et costumes Joëlle Roustan et Roger Bernard
Première Palais des Sports, Paris – 31 octobre 1970

Boléro

Durée estimée 17 min

Chorégraphie Maurice Béjart
Musique Maurice Ravel — Boléro
Décors et costumes Maurice Béjart
Réalisation lumière Dominique Roman
Première Théâtre Royal de la Monnaie, Bruxelles – 10 janvier 1961 – Ballet du XXe siècle

 

Photos L’Oiseau de Feu © BBL — Gregory Batardon, Alors on danse… ! © BBL – Gregory Batardon et Boléro © BBL — François Paolini
Texte © Vanessa Asse

Des Ballets de l’Étoile à Paris en 1955 à la création du Béjart Ballet Lausanne en 1987, le chorégraphe a marqué à jamais le monde de la danse.

Maurice Béjart naît à Marseille le 1er janvier 1927. Il commence sa carrière de danseur à Vichy en 1946, la poursuit auprès de Janine Charrat, de Roland Petit et surtout, à Londres, au sein de l’International Ballet. À l’occasion d’une tournée en Suède avec le Ballet Cullberg (1949), il découvre les ressources de l’expressionnisme chorégraphique. Un contrat pour un film suédois le confronte une première fois à Stravinski, mais, de retour à Paris, il se fait la main sur des pièces de Chopin sous l’égide du critique Jean Laurent. Le danseur se double dès lors d’un chorégraphe.

En 1955, à l’enseigne des Ballets de l’Étoile, il sort des sentiers battus avec Symphonie pour un homme seul. Remarqué par Maurice Huisman, nouveau directeur du Théâtre Royal de la Monnaie, il règle un triomphal Sacre du Printemps quatre ans plus tard. L’année suivante, le chorégraphe crée, à Bruxelles, le Ballet du XXe Siècle, une compagnie internationale à la tête de laquelle il sillonne le monde entier, tandis que la liste de ses créations s’allonge : Boléro, Messe pour le temps présent et L’Oiseau de Feu.

En 1987, le Ballet du XXe Siècle s’installe dans la capitale olympique et devient le Béjart Ballet Lausanne. En 1992, Maurice Béjart décide de réduire la taille de sa compagnie à une trentaine de danseurs pour « retrouver l’essence de l’interprète » et fonde, la même année, l’École-Atelier Rudra Béjart Lausanne. Parmi les nombreux ballets créés pour le BBL, citons Le Mandarin merveilleux, King Lear – Prospero, À propos de Shéhérazade, Lumière, MutationX, La Route de la soie, Le Manteau, Enfant-Roi, La Lumière des eaux et Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat.

Metteur en scène de théâtre (La Reine verte, Casta Diva, Cinq Nô modernes, A 6-Roc), d’opéra (Salomé, La Traviata et Don Giovanni), réalisateur de cinéma (Bhakti, Paradoxe sur le comédien…), Maurice Béjart a également publié plusieurs livres (roman, souvenirs, journal intime, pièce de théâtre).
En 2007, à l’aube de ses 80 printemps, il donne naissance à La Vie du danseur racontée par Zig et Puce. Alors qu’il crée ce qui sera sa dernière œuvre, Le Tour du monde en 80 minutes, Maurice Béjart s’éteint à Lausanne le 22 novembre 2007.

Depuis sa création en 1987, le Béjart Ballet Lausanne est une référence dans le monde chorégraphique.

Maurice Béjart a toujours eu la volonté d’ouvrir le monde de la danse à un large public. Animés de ce même esprit, ses danseurs se produisent dans le monde entier. Le Béjart Ballet Lausanne est l’une des rares compagnies capables de remplir de vastes espaces tels que le NHK Hall de Tokyo, le Kremlin State Palace de Moscou, L’Odéon d’Hérode Atticus à Athènes, le Palais des congrès de Paris, Forest National à Bruxelles ou la patinoire de Malley-Lausanne.

De 2007 à janvier 2024, par sa recherche et son travail de création, Gil Roman entretient et développe le répertoire du Béjart Ballet Lausanne. Au cœur de ce dernier se trouve l’œuvre de Maurice Béjart, avec des chorégraphies emblématiques comme Le Sacre du Printemps, Boléro, La IXe Symphonie de Beethoven ou Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat, et d’autres que Gil Roman fait découvrir ou redécouvrir au public, telles que La Flûte enchantée ou Wien, Wien, nur du Allein.

Chorégraphe depuis 25 ans, le directeur artistique nourrit le répertoire de ses créations. Des chorégraphes invités comme Alonzo King, Tony Fabre, Christophe Garcia, Giorgio Madia, Julio Arozarena, Joost Vrouenraets ou Yuka Oishi, ont également contribué au développement créatif du Béjart Ballet Lausanne. La compagnie, fidèle à sa vocation, fait vivre l’œuvre de Maurice Béjart tout en demeurant un espace de création.

Partenaires institutionnels

Logo Métropole Toulon Provence Méditerranée Logo ville d'Ollioules Logo ville de Toulon Logo du département du Var Logo Région Sud Logo Pass Culture

Partenaires médias

Logo arte Logo Télérama Logo TPBM BFM Toulon Var

Partenaires culturels

Logo opéra de Toulon Logo La Fnac Logo Arsud

Entreprises | Grands partenaires

Logo_Reseau_Mistral_GroupeRATP_2023

Entreprises | Partenaires associés

Entreprises | Partenaires événementiels

Logo Côte de Provence Logo domaine Lolicé

Entreprises | Partenaires réseaux

Logo_ADETO