Châteauvallon-Liberté, scène nationale

En 2015, le label « scène nationale » est attribué aux théâtres Châteauvallon et Liberté. Châteauvallon-Liberté, scène nationale est dirigée par Charles Berling.

Découvrir les espaces

Châteauvallon

Châteauvallon a plus de 50 ans d’histoire… En 1964, dans une pinède typique des paysages méditerranéens qui domine la mer, le peintre et sculpteur Henri Komatis et Gérard Paquet, journaliste, découvrent une bastide oubliée du XVIe siècle. Ils décident de créer un lieu dédié à la création, aux arts et à la pensée. Les travaux démarrent dès l’année suivante par la construction de l’amphithéâtre de plein air avec l’aide de centaines de bénévoles. Rapidement, deux festivals vont marquer l’histoire de Châteauvallon, le festival de jazz en 1970 retransmis en direct par la télévision et à la radio, puis le Festival de danse contemporaine internationale en 1980. 1987 marque la création du TNDI, Théâtre National de la Danse et de l’Image, sous la direction de Gérard Paquet. En 1995, son opposition frontale à la nouvelle municipalité Front National de Toulon entraîne une procédure judiciaire et la dissolution de TNDI en 1998. Nommée Centre national de création et de diffusion culturelles (CNCDC), une nouvelle association est créée sous la direction de Christian Tamet. Aujourd’hui Châteauvallon propose une programmation de spectacles pluridisciplinaires sur ses 3 scènes : un amphithéâtre de 1200 places, un théâtre couvert de 400 places qui fonctionne toute la saison de septembre à juillet et le Baou, studio de répétitions et salle de spectacle de 90 places qui privilégie un rapport de proximité avec le public. Le Festival d’été demeure la marque historique du lieu et continue d’accueillir depuis la création du lieu les plus grands artistes français et internationaux. Châteauvallon, c’est aussi un lieu de résidence pour les artistes avec des hébergements et des studios de répétitions. Châteauvallon mène une politique active d’actions culturelles, comme l’itinérance, qui permet la production d’artistes sur les territoires éloignés de l’offre culturelle.

Le Liberté

Inauguré en 2011, le projet du Liberté associe la recherche de l’excellence artistique à une dimension populaire. Situé en plein cœur de la ville, sur la grande place de la Liberté, le théâtre produit, coproduit et diffuse des spectacles pluridisciplinaires et organise plus de 300 évènements par an dans ses murs, comme hors les murs. Le lieu compte deux salles de spectacles et une salle de projection, un hall d’exposition permettant d’accueillir le public dans des espaces conviviaux et accessibles à tous. Le Liberté s’implique depuis son ouverture sur son territoire proche, pour écrire une histoire partagée avec son public, en proposant la pratique artistique comme outil d’insertion sociale et culturelle. L’accent est aussi posé sur l’accessibilité des spectateurs en situation de handicap afin qu’ils puissent assister aux représentations dans les meilleures conditions (audiodescription, boucles magnétiques, rencontres en LSF, accueil handicapés moteurs…). Le Liberté Ville et le Liberté Plage invitent les publics à se réunir autour de propositions artistiques dans le cœur historique et à des soirées électro-pop en bord de mer qui attirent plus de 50 000 spectateurs.

Châteauvallon-Liberté

Châteauvallon-Liberté a, en parallèle à son activité, la volonté de développer les cultures numériques. Cette ambition est née de l’envie d’accompagner le geste artistique autrement et se traduit notamment par une politique audiovisuelle en écho à sa programmation spectacle vivant. C’est la 7e Scène, la scène virtuelle.
La Biennale des imaginaires numériques — Châteauvallon-Liberté rassemble des spectacles et installations en collaboration avec la plateforme Chroniques et les partenaires du territoire à Châteauvallon comme au Liberté.
Châteauvallon-Liberté s’ouvre à de nouvelles pratiques donnant à voir, à penser et à débattre. Châteauvallon-Liberté est une agora. La programmation s’organise en temps forts autour de thèmes inspirés des propositions artistiques de la saison. Elle comprend des projections, des expositions, des conférences et des débats. Ce sont les Thémas.