Théâtre

Une goutte d'eau
dans un nuage

Cie microscopique

Une goutte d’eau dans un nuage est un seul en scène avec des accessoires en miniature. Et de la pluie. Un petit voyage théâtral sonore et délicat à travers une mousson d’été.

On y raconte l’histoire vraie d’une jeune femme qui s’expatrie à Saïgon, et l’histoire des imaginaires qui l’entourent. La sensualité des paysages de Marguerite Duras comme la violence ; celle de l’orage, celle de la guerre et celle, toute autre, de la modernité. Une histoire de transformation.
Arriver là-bas à l’heure de la mousson, se retrouver submergée, contempler une à une ses digues lâcher, être débordée de l’intérieur et se répandre dans le décor. Raconter, le tourbillon de la ville électrique et les bruits de la jungle à sa porte. Se perdre, sous les pluies diluviennes d’Ho Chi Minh ou de Saïgon, sa doublure d’invisible. Glisser, dans la moiteur des nuits. Et douter de ses propres frontières. Respirer la densité de l’air. Et se demander qui de nous ou du paysage change le plus.

Éloïse Mercier

Texte, mise en scène et interprétation
Éloïse Mercier
(Texte paru aux éditions Les Cygnes)
Conception sonore
Vincent Bérenger et Éloïse Mercier
Arrangements et mixage Charlie Maurin
Vidéo Vincent Bérenger
Lumières Nicolas Martinez et Jean-Louis Barletta
Voix vietnamienne Ha Nguyen T.H

Production  Compagnie microscopique
Coproduction La scène nationale Châteauvallon-Liberté
Coréalisation Théâtre Transversal
Avec le soutien de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Département du Var, d’Arsud dans le cadre du dispositif des Plateaux Solidaires et de la SACD
Une goutte d’eau dans un nuage a été créé et représenté pour la première fois sous forme de maquette de 45 minutes au Liberté, scène nationale en mars 2019

Crédits photos © Vincent Bérenger

Jeudi 17 décembre — 19h30
Grimaud, salle Beausoleil

«Éloïse Mercier susurre les mots de son voyage, tout doucement, comme à l’oreille de chaque spectateur. Dans cette torpeur, le son, omniprésent, entoure le public telle une liane et trace un chemin boueux dans une jungle humide. Spectacle difficilement classable tant il est fait de petites choses qui font ces petits touts. Par petites touches, délicates et lancinantes, Éloïse Mercier nous entraîne avec elle dans ses souvenirs et ses pensées les plus profondes.»
Le bruitduoff

«Elle est l’une des révélations du Off.»
Zibeline

«[…] Dans une bande-son remarquable, tout invite à l’immersion et au dépaysement. Avec élégance et une sobriété bienvenue, la comédienne partage les sentiments de cette expatriée dans cet univers aussi moite que mystérieux. Poésie et délicatesse pour un spectacle tout en douceur et en sensualité […] un spectacle infiniment gracieux d’une originalité folle, qui donne envie de suivre la Compagnie Microscopique avec attention.»
Froggy’s Delight

«En cinq chapitres, la Compagnie Microscopique emmène son public dans un voyage immobile. Cinq chapitres qui sont autant de cartes postales pop et sucrées. […] une réelle douceur, à consommer sans modération.»
Ouverts aux publics

«Beaucoup de délicatesse dans la scénographie, un texte empreint de douceur et de nostalgie. Un spectacle original, très fin et poétique. À voir.»
Sudart Culture

«Avec son seul en scène Une goutte d’eau dans un nuage, au programme du ParisOFFestival organisé par le Théâtre 14, Éloïse Mercier nous emmène loin avec presque rien. Sa voix profonde, sensuelle, ses mots délicats et quelques accessoires miniatures nous entraînent droit à Saïgon. Entre béton et mousson.»
Sceneweb