À la nuit
Musique

À la nuit

Franck Russo — Lia Naviliat-Cuncic — Laurianne Corneille

Intensément lyriques, les pièces de Robert Schumann et Franz Schubert choisies par le clarinettiste Franck Russo, entouré de la soprano Lia Naviliat-Cuncic et de Laurianne Corneille au piano, explorent l’intime et le sensible sur le thème de l’amour. Sur scène, les trois interprètes en expriment toutes les nuances, de l’élégie des amants séparés à la joie la plus absolue de se retrouver sous le scintillement des étoiles.

À la nuit
Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Fanny Ardant
Accessibilité
  • Pour tous
  • Dates Durée 1h
  • dimanche 23 octobre 2022 16:00
Tarif B
  • Plein tarif 24 €
  • Tarif préférentiel 19 €
  • Tarif avec la Carte Encore 19 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 18 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 16 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Prière murmurée aux étoiles, brise nocturne chargée de parfums de fleurs, éclats argentés des ruisseaux sous la lune : dans ces pépites du lied romantique allemand, Franz Schubert et Robert Schumann célèbrent la nuit, la nature et l’amour. Ces thèmes, entrelacés les uns aux autres, permettent à Franck Russo, Lia Naviliat-Cuncic et Laurianne Corneille d’en exprimer toutes les nuances, de l’élégie des amants séparés à la joie absolue de se retrouver sous le scintillement des étoiles. Pour révéler au mieux la sensualité et l’explosion créatrice de ces lieder, le clarinettiste Franck Russo a choisi de s’entourer de la soprano Lia Naviliat-Cuncic et de la pianiste Laurianne Corneille. Lauréats des plus grands concours internationaux, ces trois jeunes musiciens font escale à Toulon à l’occasion de la sortie de leur disque À la nuit : des Fantäsiestücke aux Romances de Schumann, en passant par le virtuose Pâtre sur le rocher de Schubert ou d’autres pièces méconnues, ce programme intime, sensible et flamboyant vous embarquera dans un tourbillon d’émotions ! Que vous soyez mélomane ou néophyte, écoutez : le son tendre et voluptueux des clarinettes s’approche de si près de la voix humaine qu’à les entendre, portés par un piano tantôt doux tantôt papillonnant, on croirait surprendre les confidences de deux amants…

Musique Robert Schumann et Franz Schubert
Clarinettes et cor de basset Franck Russo
Soprano Lia Naviliat-Cuncic
Piano Laurianne Corneille

Photo © Hubert Caldagues
Vidéo © Dora Somrani
Texte © Marie Minair et Franck Russo

Né en 1986, Franck Russo est actuellement Clarinette Solo de l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon Provence Méditerranée. C’est au CRR de Rueil-Malmaison qu’il débute son cursus professionnel avec Florent Héau, décroche un 1er prix, un prix d’excellence et un 1er prix de musique de chambre dans la classe de Michel Moraguès en 2006. La même année, il est reçu à l’unanimité au CNSM de Paris, dans la classe de Michel Arrignon, véritable Maître de l’École Française. Il y obtient son prix avec Jérôme Julien-Laférière mention très bien.

Lauréat des fondations Banque Populaire, Meyer ainsi que de nombreux concours internationaux (Printemps de Prague, Classic Winds à Hambourg et Tel Aviv, Debussy à Paris, Nielsen au Danemark, Lancelot à Rouen et Tokyo), Franck remporte le 3ème prix, le prix du public et le prix Jeune Talent des Nocturnes de la Cathédrale de Rouen au 1er Concours International Jacques Lancelot ainsi qu’un prix spécial pour la meilleure interprétation de la Rhapsodie de Claude Debussy au Concours de Tokyo 2014. C’est au Printemps 2015 à Prague, juste avant d’intégrer l’Orchestre qu’il décroche le 3ème prix de la prestigieuse compétition. Il remporte en mars 2020 juste avant la pandémie les 1er prix et prix spécial pour la pièce Verdiana d’Alexey Shor du Concours Classic Winds de Tel Aviv en Israël.

Passionné de musique de chambre, il a suivi les enseignements de Daria Hovora en sonate avec le pianiste Pierre-Yves Hodique. Le duo alors formé a remporté le Grand Prix de la ville du Havre au Forum Musical de Normandie, et obtenu un 1er prix au CNSMDP. Entre autres nombreux concerts et festivals, ils ont aussi participé à l’émission Plaisirs d’amour animée par Frédéric Lodéon sur France Musique, ou encore Générations Jeunes Interprètes par Gaëlle Legallic.

Il enregistre son 1er disque À la Nuit / In der Nacht autour de Schumann et Schubert. Pour ce projet, il a fait le choix de s’entourer de talentueuses artistes : Laurianne Corneille au piano, Schumanienne reconnue par la critique, qui a fait paraître son 1er disque Schumann chez Klarthe Records L’Hermaphrodite, et Lia Naviliat-Cuncic soprano une artiste aux visages et facettes multiples, autant à l’aise dans le répertoire baroque, sacré, que le contemporain, le classique, le lied allemand, français, et même le folk ! Le disque sortira au printemps 2022.

Franck s’est aussi investi sous les enseignements de David Walter et Henry Fourès en quatuor de clarinettes. Il arrange donc pour cette formation diverses pièces de compositeurs classiques inspirés des différents folklores, notamment d’Europe de l’Est, et remporte le 1er prix du 26ème Concours Européen Musiques d’Ensembles FNAPEC 2012 à Paris. Le Quatuor obtient son prix mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury avant de décrocher un Master. L’ensemble sortira son 1er album très prochainement.

Il collabore avec divers orchestres professionnels, tels que l’Opéra de Marseille, Régional de Cannes, Sécession Orchestra, Symphonique de de Bretagne, Pau Pays de Béarn, Picardie… dirigé par Alain Altinoglu, Dmitri Jurowski, Dennis Russell Davies, Jean-Claude Casadesus, Arie Van Beek, Rani Calderon, Valerio Galli, Gábor Takács-Nagy, Serge Baudo, Krystof Penderecki, Olari Elts, Emmanuel Krivine…

Il s’investit également au sein de La Compagnie Traintamarre de 7h10 qui réunit les arts du spectacle vivant, musique, théâtre, poésie et conte. Après plus de 90 représentations de Contes de l’Isba un voyage musical en Europe de l’Est, la structure travaille aujourd’hui sur un nouveau spectacle, autour du Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen.