Breaking the Waves
Théâtre

Breaking the Waves

Myriam Muller

La passion, le don de soi, le sacrifice, la transcendance du désir. Tout cela, qui était dans le film de Lars von Trier, est ici porté à la scène avec une musicalité et une ampleur qui renouvellent et illuminent.

Breaking the Waves
Breaking the Waves
Breaking the Waves
Breaking the Waves
Breaking the Waves
Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Albert Camus
  • Dates Durée 2h30 environ
  • samedi 9 janvier 20:30
Tarif A
  • Plein tarif 29 €
  • Tarif préférentiel 21 €
  • Tarif réduit 16 €
  • Tarif Jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Bess et Jan s’aiment profondément. Victime d’un grave accident, Jan demande à Bess d’avoir des rapports sexuels avec d’autres – puisqu’avec lui, c’est impossible – et de les lui raconter. De cette manière, ils seront encore reliés par le désir. Rien de scabreux, pourtant, dans cette sexualité par procuration. Il s’agit d’amour. Bess pense qu’ainsi elle pourra sauver celui qu’elle aime, lui donner le courage de vivre. Guidée par sa foi, elle s’offre pour qu’un miracle intervienne.

Chloé Winkel, qui interprète Bess, est époustouflante de simplicité et de force vitale. Elle magnifie le personnage qui sanctifie l’âme dans la chair. Toute la troupe, en osmose, forme autour d’elle un chœur traversé des ombres rigoristes qui la maudissent. Chants, gros plans, scénographie maîtrisée, tout concourt à magnifier le ressenti du film qui fut, en 1996, une révélation et nous plonge, au théâtre, dans une émotion qui nous emporte comme une énorme vague.

D’après le scénario de Lars von Trier, David Pirie
et Peter Asmussen
Adaptation Vivian Nielsen
Traduit de l’anglais par Dominique Hollier
Mise en scène Myriam Muller
Avec Mathieu Besnard, Louis Bonnet, Olivier Foubert, Brice Montagne, Valéry Plancke, Clotilde Ramondou, Brigitte Urhausen, Jules Werner et Chloé Winkel

Assistanat à la mise en scène Antoine Colla
et Sally Merres
Scénographie et costumes Christian Klein
Création lumières Renaud Ceulemans
Lumière Steve Demuth
Création sonore Bernard Valléry
Son Patrick Floener
Vidéo Emeric Adrian
Cadre Sven Ulmerich

Équipe technique
Carlo Cerabino, Jonas Fairon, Gérard Feltgen, Ralph Ferron, René Fohl, Pierre Frei, Laurent Glodt, Lorent Hajredini, Patrick Hermes, Claude Hurt, Gilles Kieffer, Sepp Koch, Jeff Leick, Joël Mangen, Daniel Mohr, Marion Mondloch, Marc Morth Sr, Marc Morth Jr, Patrick Muller, Eric Nickels, Joé Peiffer, Roland Schmit, Jean Schutz, Fabien Steinmetz et Frank Thomé
Construction du décor Atelier des Théâtres de la Ville de Luxembourg — Marc Bechen, Guy Greis, Cristina Marques, Michel Mombach, Steve Nockels et Jérôme Thill
Peintures Noémie Tudoux et Tiziana Raffaelli
Coordination habillage, maquillage et accessoires Michelle Bevilacqua, Claire Biersohn, Anatoli Papadopoulou et Nadine Simon
Habillage Manuela Giacometti
Maquillage Claudine Moureaud
Accessoires Marko Mladjenovic

Production Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
Coproduction Théâtre de Liège, DC&J
Création avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter / La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national / Théâtre de Caen
Remerciements au Dr Monique Reiff et à Céline Lucciarini (infirmière en anesthésie et réanimation SAMU)

Photos © Boshua
Texte © François Rodinson