123 rambert
Table ronde

Comment aborder la diversité et l’inclusivité avec les enfants ?

Anaïs Durand — Émilie Jouvet — Thomas Quillardet — Sébastien Watel

Aborder les questions de société avec les enfants est-il aussi compliqué et tabou qu’on veut bien le faire croire ? Le metteur en scène Thomas Quillardet, auteur de l’album jeunesse Les plus beaux, les cinéastes Émilie Jouvet, réalisatrice d’Aria et Sébastien Watel, réalisateur du court-métrage d’animation Le baiser de la Lune et Anaïs Durand de la Librairie Charlemagne Toulon abordent la question de l’homosexualité et de l’inclusivité dans les œuvres destinées au jeune public.

Une table ronde animée par Benoît Arnulf, coordonnateur de l’association les Ouvreurs et directeur artistique des rencontres cinématographiques In&Out.

Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Daniel Toscan du Plantier
  • Dates Durée 1h30
  • mercredi 30 novembre 2022 18:30
Gratuit sur réservation
Informations pratiques

Anaïs Durand est libraire jeunesse à Charlemagne Toulon.

Emilie Jouvet est une artiste française, photographe et réalisatrice, ainsi  que productrice de cinéma.

Après des études aux Beaux-Arts puis à l’École Nationale Supérieure de la Photographie, elle intègre en 2004 le groupe d’artistes Queer Factory à Paris.

En 2006, elle réalise le premier long-métrage queer,  lesbien et transgenre français, One Night Stand. Le film remporte de nombreux prix en festival de cinéma, notamment a Toronto, Berlin et Copenhague.

En 2009, elle monte une troupe de performeuses pour une tournée européenne unique, à l’occasion du tournage de son film Too Much Pussy! Feminist Sluts, A Queer X Show, un road-movie documentaire féministe sex-positif sorti dans les salles de cinéma européennes l’été 2011, suivi d’un deuxième opus Much More Pussy!  Le film remporte l’Award du film le plus innovant au Festival International du Film de Belfort ainsi que le Prix du Meilleur Documentaire au Canada, puis l’Award du meilleur film LGBT au Cannes Indépendant Film Festival.

En 2014 sa première monographie de photographies, The Book, sort aux éditions Womart. Ses photographies sont exposées dans de nombreux musée, notamment lors des grandes expositions Emancipated Spectatress (Galerie Skuc, Ljubljana) Show Me What You Got (Montalbaendreef Galerie, Utrecht), Dyke Eyes (Vanilla Galerie, Tokyo), Un/Lust (Rencontres Internationales de la Photographie, Arles), Dyke or Dead (Galerie Pascal Vanhoecke, Paris), De L’Air (Maison Européenne de la Photographie, Paris), Art Cruising (ArtRebels Galerie, Copenhague), Revolt She Said (CAC La Criée, Rennes) …

En 2016 elle est sélectionnée pour la BIM, Biennale de l’Image en Mouvement, au Musée d’Art Contemporain de Genève. Elle réalise alors le films Aria sur l’homoparentalité et la PMA en France.

Fin 2017, sortie de son cinquième long-métrage, My Body My Rules, un manifeste féministe qui donne la parole aux femmes dont le corps est vu comme hors-normes, invisible ou tabou. Le film met en avant les résistances possibles a travers une galerie de portraits questionnant le genre, le racisme, le validisme, la grossophobie, l’agisme, la sexualité et la nudité politique.

My Body My Rules remporte le prix spécial du jury au festival de Berlin et le prix du meilleur documentaire au Festival Chéries-Chéris a Paris.

En 2018 elle reçoit le prix d’honneur du festival International de Bilbao pour l’ensemble de son œuvre cinématographique.

Son premier spectacle, les Quatre Jumelles de Copi est joué à Agiktat (Paris) en 2004. Thomas Quillardet organise en novembre 2005 le festival Teatro em Obras au Théâtre de la Cité Internationale et au Théâtre Mouffetard dans le cadre de l’année du Brésil. Il s’agissait d’un cycle de douze lectures de jeunes dramaturges brésiliens et de la mise en scène de Le Baiser sur l’Asphalte de Nelson Rodrigues. En 2006, il rejoint le collectif Jakart et Mugiscué. Le collectif est associé au Treize Arches – Théâtre de Brive et au Théâtre de L’Union-CDN du Limousin jusqu’en 2014. En 2007, il monte à Rio de Janeiro et à Curitiba un diptyque de Copi avec des acteurs brésiliens : Le Frigo et Loretta Strong grâce à la bourse Villa Médicis hors les murs et en 2008, il met en scène, Le Repas de Valère Novarina au Théâtre de l’Union à Limoges et à La Maison de la Poésie à Paris. En 2009, dans le cadre de l’année de la France au Brésil, il crée au SESC Copacabana (Rio de Janeiro) L’Atelier Volant de Valère Novarina avec des acteurs brésiliens. En 2010, il met en scène avec Jeanne Candel Villégiature, d’après Carlo Goldoni au Théâtre de l’Union à Limoges et au Théâtre de Vanves qui fera une tournée pendant quatre saisons. En 2012, Les Autonautes de la Cosmoroute d’après Julio Cortazar et Carol Dunlop est joué à La Colline – Théâtre National et au CDN de Limoges. Les Trois Petits Cochons, au Studio Théâtre de la Comédie – Française. (2012) L’Histoire du Rock par Raphaèle Bouchard en 2013. Nus Féroces et Anthropophages mis en scène avec Marcio Abreu et Pierre Pradinas en 2014. A geladeira, de Copi au SESC Copacabana à Rio de Janeiro (Brésil) en 2015.

En 2015, il crée une nouvelle compagnie 8 avril et monte les spectacles suivants : Montagne à la scène nationale de Gap et en tournée au Japon (Kinosaki Onsen et Tokyo) en 2016 ; Où les cœurs s’éprennent d’après Eric Rohmer à la Scène nationale de St Nazaire et au Théâtre de la Bastille (Paris) et en tournée et Tristesse et joie dans la vie des girafes de Tiago Rodrigues au Festival d’Avignon 2017. En 2018, il adapte et met en scène avec Marie Rémond : Cataract Valley, d’après la nouvelle Camp Cataract de Jane Bowles, spectacle qui sera repris à l’Odéon – Théâtre de l’Europe en mai 2019 et Le Voyage de G. Mastorna d’après Fellini à la comédie française. En 2019, il s’engage dans la re-création de L’Histoire du Rock par Raphaële Bouchard avec La Comédie de Reims, CDN. En 2020, deux nouvelles créations : L’Encyclopédie des Super-héros (avec le Théâtre du Sartrouville – CDN) spectacle à partir de 9 ans et Ton père. Membre du comité lusophone de la Maison Antoine Vitez, Thomas Quillardet traduit des pièces brésiliennes et portugaises, notamment les auteurs Marcio Abreu, Tiago Rodrigues, Joana Craveiro ou encore Gonçalo Waddington.

Né à Caen en 1973, Sébastien Watel a étudié les arts plastiques et la littérature avant de s’intéresser au cinéma d’animation et à l’édition. Il mène de nombreux ateliers en milieu scolaire et créé en 2004 la société de production de film d’animation l’espace du mouton à plumes. Après le court-métrage Le baiser de la Lune, il conçoit plusieurs albums jeunesse pour les éditions du mouton à plumes et se lance dans l’écriture et l’illustration d’histoires très courtes à poster, dites fly story.

Partenaires institutionnels

Logo DILRAH

Partenaires médias

Logo Libération Logo la strada Logo Komitid Logo Jock

Mécènes engagés

Logo Charlemagne

Partenaires culturels

Logo Le Royal Logo Le Maz Logo Collectif Fierté Toulon
Connexions
Rencontre et dédicace
Description
Festival

Le Liberté + In&Out 2022

Festival queer de Toulon • 28 nov. → 4 déc.