Hmadcha
Danse

Hmadcha — Le monde en transe

Taoufiq Izeddiou

Taoufiq Izeddiou s’inspire des danses et musiques rituelles des « Hmadcha » ainsi que d’autres univers comparables (Zar, Derviche, Vaudou…), qui cherchent dans la transe une transcendance et un dépassement de soi.
Quand la prouesse physique devient un acte poétique authentique.

Hmadcha
Hmadcha
Lieu
  • Châteauvallon
  • Théâtre couvert
  • DatesDurée 1h
  • jeudi 7 avril 20:30
Tarif A
  • Plein tarif 29 €
  • Tarif préférentiel 21 €
  • Tarif avec la Carte Encore 21 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 20 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 18 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Le souffle est au centre de la pratique des « Hmadcha », confrérie née à la fin du XVIIe siècle au Maroc dont la philosophie est proche du système symbolique gnawa : dépouillement et détachement du monde matériel, parfums, invocations, extase, dépersonnalisation par la transe emmenée par les sons, les rythmes et les mouvements des corps. Si le souffle du musicien peut être comparé à une brise souffleuse de notes, celui du danseur est un ouragan qui emporte.

Avec cette dernière création née en période de pandémie, Taoufiq Izeddiou embarque une toute nouvelle génération de danseurs dans une aventure dansée et salvatrice. Il veut confronter cette jeunesse à notre monde en crise, nos nouveaux rituels masqués, nos nouvelles façons d’être ensemble, nos solitudes, nos intimités. Plonger dans la tradition pour parler d’aujourd’hui. C’est dans un mouvement collectif fourni et intense avec dix danseurs sur le plateau que le chorégraphe souhaite sortir de la crise.

Danseur, chorégraphe, formateur, Taoufiq Izeddiou crée aujourd’hui entre le Maroc où il est né et l’Europe où il s’est formé ; ses spectacles tournent dans le monde entier.

Pièce pour 10 danseurs
Création et chorégraphie Taoufiq Izeddiou
Interprétation Abdelmounim El Alami, Saïd Ait Elmoumen, Saïd El Haddaji, Moad Haddadi, Mohamed Lamqayssi, Marouane Mezouar, Hassan Oumzili — distribution en cours
Création son Mohamed Lamqayssi et Taoufiq Izeddiou

Production Anania Danses
Coproduction Châteauvallon-Liberté, scène nationale / Festival On Marche / Théâtre Jean Vilar (Vitry-sur-Seine) / Théâtre du Bois de l’Aune / Centre
Chorégraphique National de Roubaix / Institut Français de Marrakech / Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports du Maroc / African Culture FundAccueil en résidence Riad Denise Masson, Marrakech et ESAV Marrakech / Le Tangram Scène Nationale /  Le Pôle Arts de la Scène de La Friche La Belle de Mai

Photo El Allami
Texte © François Rodinson