123 rambert
Rencontre

Le désir de Théâtre

Claire Chazal — Pascal Rambert

Châteauvallon-Liberté invite Pascal Rambert, auteur, metteur en scène, réalisateur et chorégraphe. Artiste prolifique et protéiforme, ses créations sont présentées dans le monde entier. Qu’il dissèque une rupture amoureuse, les mystères de l’amour ou de la mort, son écriture à la fois ciselée et poétique sait refléter nos mouvements intérieurs. En tête à tête avec Claire Chazal, Pascal Rambert évoquera ses pièces, sa démarche et ses désirs de théâtre.

Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Albert Camus
Accessibilité
  • Pour tous
  • Dates Durée 1h
  • mercredi 25 janvier 2023 19:00
Gratuit sur réservation
Informations pratiques

Claire Chazal, née le 1er décembre 1956 à Thiers dans le Puy-de-Dôme, est une journaliste et romancière française. En 1980, Claire Chazal entame une carrière de journaliste en tant que reporter pigiste pour Europe 1 et pour les revues L’Usine nouvelle et l’Expansion, puis, en 1981, pour le journal Le Quotidien de Paris de Philippe Tesson qui lui apprend le métier. Elle contribue ensuite en 1985 à la rubrique économie dans le journal financier Les Échos. Elle anime de septembre 2006 à juin 2018 sur Radio Classique, l’émission L’interview de Claire Chazal, dans laquelle elle reçoit chaque vendredi une personnalité qui fait l’actualité culturelle et artistique.

Claire Chazal est nommée en 1988 grand reporter spécialisée en économie à Antenne 2 après avoir exercé sept ans dans la presse écrite. En 1989, elle présente le journal de 7h30 dans le magazine Télématin sur Antenne 2. De septembre 1990 au printemps 1991, sur la même chaîne, elle présente quotidiennement le journal de la nuit, à un horaire variant chaque jour.

Au printemps 1991, elle est recrutée par TF1 pour présenter les éditions de 13h et de 20h du week-end du journal. En 1991, alors qu’elle exerce sur TF1, elle est récompensée par le 7 d’or du meilleur présentateur du journal télévisé (pour le JT d’Antenne 2). Elle est nommée rédactrice en chef de l’information de TF1 en 1997. En 2006, elle est nommée directrice adjointe de la rédaction de l’information de TF1 chargée des reportages. Le 7 septembre 2015, TF1 annonce officiellement la fin de la présentation des JT du week-end par Claire Chazal. Son dernier journal du 13 septembre 2015 sera suivi par plus de 10 millions de téléspectateurs, une très forte audience. D’octobre 2010 à septembre 2015, elle présente Reportages, le magazine d’informations de la rédaction de TF1, chaque samedi, après le 13 heures, ainsi que le dimanche à partir de mai 2014. Elle présente également Grands Reportages de janvier à septembre 2015 diffusé juste après le 13 heures les samedi et dimanche. Elle est également la directrice de la rédaction de ces deux émissions. Elle quitte la présentation de ces magazines en même temps que celle des JT de la chaîne. Claire Chazal anime également les soirées électorales de TF1.

De 2004 à 2007, elle présente le Je/nous de Claire, un débat télévisé sur la chaîne de télévision Pink TV qu’elle a contribué à lancer en 2004 avec son ami Pascal Houzelot. Sur cette même chaîne elle anime Face à Pink durant la même période. 4 mois après avoir quitté TF1, Claire Chazal effectue son retour sur France Télévisions. À partir de janvier 2016, elle présente le magazine culturel Entrée libre sur France 5. Elle présente, en compagnie de Frédéric Lodéon, les 23e Victoires de la musique classique le 24 février 2016. Sur France info, elle mène une interview dans le magazine Soyons Claire depuis 2017. Depuis septembre 2019, sur France 5, elle présente Passage des arts, émission quotidienne consacrée au spectacle vivant dans la continuité d’Entrée libre. À partir de 2021, Passage des arts change de chaîne et passe sur France 2 tous les dimanche soirs.

Claire Chazal est également romancière : L’Institutrice est publié en 1997, À quoi bon souffrir en 2001. En 2004, elle fait une petite apparition dans Steve de Suissa où elle joue son propre rôle, puis dans Pars vite et reviens tard, toujours dans la peau de la présentatrice du JT. Elle est présidente du Liberté, scène nationale depuis décembre 2017.

Pascal Rambert est auteur, metteur en scène, réalisateur et chorégraphe. En 2016, il reçoit le prix du Théâtre de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre. Il est artiste associé au Théâtre des Bouffes du Nord à partir de janvier 2017 et auteur associé au Théâtre National de Strasbourg depuis 2014. De 2007 à 2017, il est directeur du T2G — Théâtre de Gennevilliers qu’il a transformé en Centre dramatique national de création contemporaine.

Les créations de Pascal Rambert (théâtre, danse) sont présentées internationalement. Il met en scène des opéras en France et aux États-Unis et est le réalisateur de courts métrages sélectionnés et primés aux festivals de Pantin, Locarno, Miami, Paris. Ses textes (théâtre, récits, poésie) sont édités en France aux Solitaires intempestifs mais également traduits, publiés et mis en scène dans de nombreuses langues : anglais, russe, italien, allemand, japonais, chinois, croate, slovène, polonais, portugais, espagnol, néerlandais. Clôture de l’amour dont il est l’auteur et le metteur en scène (créée au Festival d’Avignon en 2011 avec Audrey Bonnet et Stanislas Nordey) est jouée plus de 170 fois, et traduite en 13 langues.

Après une tournée française, Une (micro) histoire économique du monde, dansée, créée en 2010, est reprise et adaptée par Pascal Rambert au Japon, en Allemagne, aux États-Unis, en Égypte et en Thaïlande. Il crée son texte Avignon à vie lu par Denis Podalydès dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes pour le Festival d’Avignon 2013.

Pascal Rambert met en scène sa pièce Répétition écrite pour Emmanuelle Béart, Audrey Bonnet, Stanislas Nordey et Denis Podalydès en 2014 au T2G — Théâtre de Gennevilliers dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. Soixante représentations de celle-ci seront ensuite données en tournée en 2015. En 2016, il met en scène la version italienne, Prova, au Teatro Arena del Sole de Bologne et au Piccolo Teatro di Milano, et en 2017 Ensayo version espagnole, à Madrid.

L’Académie Française lui a décerné son « Prix annuel 2015 de littérature et de philosophie » à pour Répétition. En juin 2015, dans l’espace nu du Théâtre des Bouffes du Nord, Pascal Rambert présente cinq de ses pièces : Memento Mori ; Clôture de l’amour Avignon à vie ; De mes propres mains et Libido Sciendi. Il écrit aussi Actrice pour les acteurs du Théâtre d’Art de Moscou qu’il met en scène en France en décembre 2017 au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, avec Audrey Bonnet et Marina Hands dans les rôles principaux, et qui tourne de janvier à mars 2018. Début 2017, il écrit GHOSTs pour des acteurs Taïwanais qu’il monte pour l’ouverture du Art Tapei Festival en août 2017. Cette même année il met en scène son texte Une vie qu’il a écrit pour les comédiens de la Comédie-Française, au Théâtre du Vieux Colombiers à Paris. En mars 2018, il crée et met en scène, au Pantha Théâtre, à Caen, Reconstitution, pièce écrite pour Véro Dahuron et Guy Delamotte. En avril 2018, il crée et met en scène au Théâtre Vidy Lausanne (Suisse) Nos Parents avec les élèves étudiants de la Manufacture.

En novembre 2018 il met en scène Sœurs, un texte écrit pour Marina Hands et Audrey Bonnet, interprété par elles-mêmes à Annecy et Paris. En décembre, il crée la version espagnole, Hermanas pour Barbara Lennie et Irene Escolar à Séville et Madrid. De février à juin 2019, il est invité comme professeur artiste à Princeton University (États-Unis). Il met en scène les étudiants de Princeton dans Others créé la même année. En mars 2019, il crée 愛的落幕, la version taïwanaise de Clôture de l’amour au Metropolitan Theater de Taipei.

Il écrit Architecture pour Emmanuelle Béart, Audrey Bonnet, Anne Brochet, Marie-Sophie Ferdane, Arthur Nauzyciel, Stanislas Nordey, Denis Podalydès, Laurent Poitrenaux, Pascal Rénéric et Jacques Weber, qu’il crée avec eux en juillet 2019 pour l’ouverture du Festival d’Avignon dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes, et qui tournera en France.

Il écrit et met en scène Desaparecer pour le Teatro Juan Ruiz de Alarcòn (Mexico) — création UNAM le 28 février 2020.  Il écrit et met en scène 3 annonciations pour Audrey Bonnet, Silvia Costa, Barbara Lennie en alternance avec Itsaso Arana, création le 29 septembre 2020 au TNB Théâtre National de Bretagne et tournée en France et en Europe en 2020-21.

Il écrit et met en scène STARs pour la Comédie de Genève (création février 2021). Il met en scène Sorelle, la version italienne de Sœurs, création au Teatro Astra et la version grecque à la Michael Cacoyannis Fondation. Il écrit et met en scène Dreamers pour l’école du TNB (création juin 2021 au TNB-Rennes). Il écrit et met en scène Deux amis avec Charles Berling et Stanislas Nordey (création juillet 2021 au Festival d’été de Châteauvallon). Il écrit et met en scène Kotatsu (création septembre 2021 à l’Ebarra Riverside Theater de Toyooka, Japon). Il écrit et met en scène 8 ensemble dans le cadre du projet Talents Adami Théâtre 2021.

En 2022, il créé les versions américaines de With my own hands / De mes propres mains et The Art of Theater / L’Art du Théâtre pour Ismaïl ibn Conner and Jim Fletcher créés le 14 janvier à PS21 (Performance Spaces for the 21st Century), Chatham, NY, en collaboration avec Le Public Theater/Under the Radar festival : On the Road initiative. Il crée également la pièce L’interview qu’il a écrite pour Pierrette Monticelli (création au Nest Théâtre à Thionville) écrit une nouvelle pièce, Je te réponds, pour 8 personnes détenues du centre pénitentiaire Sud Francilien de Réau (création janvier 2023). Il créé Finlandia, avec Irene Escolar et Israel Elejalde au Teatro de la Abadia de Madrid en septembre. Il adapte la version française de son monologue Perdre son sac interprété par Lyna Khoudri (création octobre 2022 à Tanger, Maroc) et répète la pièce Ranger qu’il a écrite pour Jacques Weber (création Théâtre National de Bretagne janvier 2023).

Partenaires médias

Logo TPBM

Mécènes engagés

Logo Charlemagne

Entreprises Grands partenaires

Entreprises partenaires

Logo domaine Lolicé Logo Figuière

Partenaires culturels

Logo Maison de la Photographie de Toulon
Connexions
Théma

Théâtre : mode d'emploi

Théma #42
7 jan. → 25 mars 2023

Festival

1, 2, 3...
Rambert !

5 jan. → 25 mars 2023