LES GROS PATINENT BIEN
Théâtre

Les gros patinent bien

Cabaret de carton

Duo fulgurant à la Don Quichotte et Sancho Pança, Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan conçoivent un spectacle-épopée qui est le comble du romanesque, où l’inventivité est la seule règle, l’humour le carburant et où ce qui est le plus sérieux est aussi le plus hilarant. 5 nominations aux Molières 2022 viennent saluer cette performance rocambolesque !

LES GROS PATINENT BIEN
LES GROS PATINENT BIEN
LES GROS PATINENT BIEN
Lieu
  • Châteauvallon
  • Théâtre couvert
Accessibilité
  • Spectateurs sourds
    • Représentation suivie d’une rencontre avec les artistes en LSF — Vendredi 3 février 2023
  • Pour tous
    • dès 12 ans
  • Dates Durée 1h20
  • mardi 31 janvier 2023 20:30
  • mercredi 1 février 2023 20:30
  • jeudi 2 février 2023 20:30
  • vendredi 3 février 2023 20:30
  • samedi 4 février 2023 20:30
Tarif A
  • Plein tarif 29 €
  • Tarif préférentiel 21 €
  • Tarif avec la Carte Encore 21 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 20 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 18 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Complices et indispensables l’un à l’autre comme le marteau à l’enclume, l’huile au vinaigre, Laurel à Hardy ou Rimbaud à Verlaine (qui lui aussi patinait merveilleusement), Guillois et Martin-Salvan sont les deux faces d’un même projet jubilatoire et délirant, une sorte de théâtre des origines au rythme trépidant. Pas besoin de grosses machines, juste des corps alertes et des bouts de carton sur lesquels des mots tracés au marqueur indiquent les lieux, les directions et les objets. C’est tout et c’est énorme car ce dispositif bricolé dit tout ce qu’il y a à dire sur les incroyables évènements qui ponctuent l’inénarrable aventure d’un fantasque voyageur à travers les siècles et la Terre qui ne tourne plus rond. À eux deux, ils nous font vivre une odyssée qui emmène un truculent acteur shakespearien tout autour du monde, d’un fjord gelé des Îles Féroé jusqu’à des territoires inconnus et très sauvages, où l’attend sa vieille maman mais aussi des nuées de mouches et de taons.

Molière du Théâtre Public 2022

Mise en scène et interprétation Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan
Ingénierie carton Charlotte Rodière
Régie générale Max Potiron en alternance avec Stéphane Lemarié
Régie plateau Émilie Poitaux en alternance avec Elvire Tapie et Lorraine Kerlo-Aurégan

Production et administration Sophie Perret (administratrice), Fanny Landemaine et Margaux du Pontavice (chargées de production)
Diffusion Séverine André-Liebaut et Scène 2
Communication Anne-Catherine Minssen et ACFM Les Composantes
Production Compagnie Le Fils du Grand Réseau
Coproduction Ki M’Aime Me Suive / Le Quartz – Scène nationale de Brest / Carré du Rond-Point / Le Quai – CDN Angers Pays de la Loire / Tsen Productions / CDN de Normandie – Rouen / Le Moulin du Roc, Scène nationale à Niort / Comédie de Picardie / CPPC – Théâtre l’Aire Libre
Soutien Fonds SACD Humour/One Man Show / La Région Bretagne / Le Centquatre – Paris / Théâtre Sénart, Scène nationale
Remerciements Théâtre des Bouffes du Nord / Espace Carpeaux – Courbevoie / Yann-Yvon Pennec / Laura Le Hen / Jacques Girard / Coco Petitpierre / Vincent Petit
La Compagnie Le Fils du Grand Réseau est conventionnée par le Ministère de la Culture –DRAC de Bretagne.

Photos © Fabienne Rappeneau
Texte © François Rodinson

Sans qu’un seul mot soit prononcé, le spectacle rend hommage au burlesque du cinéma muet et aux gags burlesques de la comédie du slapstick. Irrésistible. Patrick Sourd – Les Inrockuptibles

Spectacle à faire rire toute la famille, road trip en carton d’un amerloque qui traverse le monde, Les gros patinent bien déborde d’inventivité et de joie scénique. Eric Demey – La Terrasse

Le tandem Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan embarque le spectateur dans une odyssée déjantée uniquement conçue à partir d’éléments en carton. Culture

Derrière ce titre énigmatique, légèrement gênant aux entournures, se cache un spectacle d’une grande originalité, à découvrir en famille. Un road trip de carton où l’irrévérence le dispute à la poésie.
Marie-Valentine Chaudon – La Croix

Pierre Guillois

Actuellement artiste associé au Théâtre du Rond- Point et à Scènes Vosges, Pierre Guillois a été artiste associé au Quartz, Scène nationale de Brest de 2011 à 2014, directeur du Théâtre du Peuple de Bussang de 2005 à 2011 et artiste associé au Centre Dramatique de Colmar de 2001 à 2004. Créateur d’œuvres originales, ses comédies ont particulièrement tourné en France et à l’étranger : Sacrifices coécrit avec Nouara Naghouche, Le Gros la vache et le mainate (musique : François Fouqué), Bigre coécrit avec Olivier Martin-Salvan et Agathe L’Huillier obtient le « Molière de la comédie 2017 ». Il s’aventure d’autres fois sur des terrains plus dramatiques : Terrible Bivouac, récit de montagne, Grand Fracas Issu de Rien (création collective), Le Chant des soupirs (de et avec Annie Ebrel), Au Galop (de et avec Stéphanie Chêne), Le Sale Discours (de et avec David Wahl). Il a également collaboré avec la troupe d’acrobates Akoreacro pour Dans ton cœur, une proposition alliant cirque, théâtre et musique.

La commande du Festival d’Avignon et de la SACD pour l’édition 2019 de « Vive le Sujet » lui permet de rencontrer Rébecca Chaillon avec laquelle il coécrit et co-interprète Sa Bouche ne connaît pas de dimanche. En 2021, il retrouve Olivier Martin-Salvan et créent ensemble Les Gros patinent bienCabaret de carton qui tourne à la fois en salle et en extérieur. Sa dernière création est Le Voleur d’animaux, de et par Hervé Walbecq, qui tourne dans les collèges et lycées. Dans le domaine musical il met en scène, Abu Hassan de Weber avec le Théâtre musical de Besançon, Rigoletto de Verdi avec la Compagnie Les Grooms et La Botte secrète de Claude Terrasse, avec la Compagnie Les Brigands où il rencontre Nicolas Ducloux avec lequel il écrit ensuite Opéraporno (2018) puis MARS-2037, production franco-autrichienne qui tourne en France.

Pierre Guillois est le directeur artistique de la Compagnie Le Fils du Grand Réseau, conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC de Bretagne.

Olivier Martin-Salvan

Après avoir été artiste associé au Quartz – Scène nationale de Brest de 2014 à 2017, il est parrain de la promotion 30 de l’École de la Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national de 2018 à 2021. Il est actuellement artiste associé au Centquatre-Paris et membre du phalanstère d’artistes du Centre National pour la Création Adaptée de Morlaix. Il tisse d’étroites complicités avec de nombreux artistes auteurs et metteurs en scène, notamment Pierre Guillois depuis 2006 avec qui il entame une série de collaborations au Théâtre du Peuple à Bussang, avant de co-écrire et interpréter Bigre, mélo burlesque en 2014, « Molière de la meilleure comédie en 2017 ». Entre 2020 et 2021, ils conçoivent ensemble Les gros patinent bien, Cabaret de carton. Il joue également dans les créations de Valère Novarina depuis 2007 (L’Atelier Volant, Le Vrai Sang, L’Acte inconnu).En 2018, Clédat & Petitpierre conçoivent avec lui un solo sur mesure, Panique !, inspiré des représentations mythologiques du dieu PAN. Catalyseur d’équipes, Olivier Martin-Salvan conçoit des spectacles depuis 2008 tout en restant interprète : Ô Carmen, avec Nicolas Vial en 2008 ; Pantagruel, avec Benjamin Lazar en 2013 ; Religieuse à la fraise, avec Kaori Ito en 2014 ; UBU d’après Alfred Jarry, création collective en 2015 ; Andromaque, avec Thomas Condemine en 2017 ; [Zaklin] Jacqueline, écrits d’Art Brut, avec Philippe Foch en 2019 ; PEPLUM (titre provisoire), un peplum médiéval qui cherche à mélanger les genres et à rendre hommage à la folie colorée du Moyen-Âge, création prévue pour 2023.