Misericordia
Théâtre

Misericordia

Emma Dante

Théâtre du corps et théâtre choral puissant, émouvant, rythmé, les spectacles d’Emma Dante ne laissent jamais indifférent. Au Liberté la saison dernière, c’était chaque soir une ovation debout pour Pupo di zucchero. Couleurs, fantaisie, et toujours autant d’énergie communicative dans Misericordia, une ode à la solidarité féminine.

Misericordia
Misericordia
Misericordia
Misericordia
Misericordia
Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Albert Camus
Accessibilité
    • • Spectacle en dialectes de Sicile et des Pouilles, surtitré en français

      • Garde d'enfants

  • Dates Durée 1h
  • samedi 3 juin 2023 20:30
Tarif A
  • Plein tarif 29 €
  • Tarif préférentiel 21 €
  • Tarif avec la Carte Encore 21 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 20 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 18 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Metteuse en scène palermitaine, Emma Dante s’inspire de la Sicile et de ses traditions âpres profondément ancrées dans la mémoire populaire. Les dialogues de ses spectacles empruntent souvent aux dialectes régionaux. Son théâtre atteint pourtant une dimension universelle et tourne dans le monde entier, inventant un langage des corps dans une palette infinie de sentiments que chacun peut saisir au-delà des mots. Trois femmes, trois prostituées misérables tricotent des châles dans la journée. Le soir, elles vendent leurs charmes aux passants. Ensemble, unies dans une solidarité où la joie et les qualités de cœur colorent le quotidien, elles élèvent le petit Arturo, fils d’une sœur de misère morte sous les coups d’un mari violent. Le garçon, interprété par le danseur Simone Zambelli, ne parle pas mais tout son corps exprime ses sensations et sa pensée. Ses jeux sont irrésistibles, sa fougue est contagieuse, et comme toujours chez Emma Dante, le rêve, poignant, vient bouleverser la réalité.

Présenté au 75e festival d’Avignon

Texte et mise en scène Emma Dante
Avec Italia Carroccio, Manuela Lo Sicco, Leonarda Saffi et Simone Zambelli
Lumières Cristian Zucaro
Traduction en français pour le surtitrage Juliane Regler
Surtitrage Franco Vena
Technicien en tournée Alice Colla
Coordination et diffusion Aldo Miguel Grompone, Roma
Assistanat à la production Daniela Gusmano

Production Atto Unico / Compagnie Sud Costa Occidentale
Coproduction Piccolo Teatro di Milano – Teatro d’Europa / Teatro Biondo di Palermo
Avec le soutien de l’Institut culturel italien de Marseille

Photos © Masiar Pasquali
Texte © François Rodinson

Tout concourt ici à faire de cette Misericordia bien terrienne un spectacle aussi drôle qu’émouvant, anti-misérabiliste autant qu’il est possible. Avec Emma Dante, on entre dans un paysage humain dans lequel on se sent immédiatement bien, où la norme et l’argent ne sont plus des synonymes du bonheur et où le sentiment de l’existence appartient aux êtres qui le décident, sans qu’on puisse le leur voler d’aucune sorte. Fabienne Darge — Le Monde

Il faudra qu'[…] Emma Dante revienne régulièrement avec sa poésie scénique surtout pas simpliste mais au contraire revigorante tant pour les plaisirs du corps que de l’esprit. Denys Laboutière — Mediapart

Impressionnant de maîtrise, nourri de tradition sicilienne, le geste artistique d’Emma Dante atteint l’universel. Grazie mille, madame Dante… Agnès Santi — La Terrasse

Dans cette farce d’une justesse implacable, Emma Dante et ses comédiens élèvent l’ordinaire au rang d’art. Peter Avondo — Snobinart

Née à Palerme en 1967, Emma Dante explore le thème de la famille et de la marginalisation à travers une poétique de la tension et de la folie dans laquelle l’humour ne manque pas. Dramaturge et metteure en scène, elle est diplômée de l’Accademia Nazionale d’Arte Drammatica Silvio D’Amico à Rome en 1990.

En 1999, elle fonde à Palerme la société Sud Costa Occidentale avec laquelle elle remporte le prix Scénario 2001 pour le projet mPalermu et le prix Ubu 2002 en tant que meilleure nouveauté italienne. En 2001, elle remporte le prix Lo Straniero, décerné par Goffredo Fofi, en tant que jeune metteure en scène émergente, en 2003 le prix Ubu avec le spectacle Carnezzeria comme meilleure nouveauté italienne et en 2004 le prix Gassman comme meilleure metteure en scène italienne et le prix de la critique (Associazione Nazionale Critici del Teatro) pour la dramaturgie et la mise en scène. En 2005, elle remporte le Graal d’or de la meilleure mise en scène pour le spectacle Medea. En octobre 2009, elle reçoit le prix Sinopoli pour la culture. Elle a publié Carnezzeria. Trilogia della famiglia siciliana avec une préface d’Andrea Camilleri et son premier roman Via Castellana Bandiera a gagné le prix Vittorini et le Super Vittorini 2009. En 2013, elle présente en compétition à la 70ème édition du Festival International du Film de Venise, le film Via Castellana Bandiera, basé sur le roman du même nom et qui a reçu de nombreux prix. Ces spectacles ont été au répertoire de 2000 à 2010 en Italie et à l’étranger : mPalermu ; Carnezzeria ; Vita mia ; Mishelle di Sant’Oliva ; Medea ; Il festino ; Cani di bancata, Le pulle et trois contes pour enfants et adultes : Le principesse di Emma. Depuis 2011, elle a mis en scène les spectacles : La trilogia degli occhiali ; Verso Medea ; Le sorelle Macaluso qui a remporté le prix Le Maschere comme meilleur spectacle et le prix Ubu pour la mise en scène et le meilleur spectacle ; La Scortecata, Bestie di scena, Fable pour un adieu et Misericordia.

En 2014, Emma Dante est nommée directrice artistique du 67e cycle de spectacles classiques du Teatro Olimpico de Vicence. De 2014 à 2020 elle est metteuse en scène principale du Teatro Biondo et directrice de la Scuola dei mestieri dello spettacolo établie au sein du théâtre de la ville de Palerme.