Oblomov
Théâtre

Oblomov

[SUSPENDU]

Refus de bouger, d’avancer, de lutter. Pour cet oisif assumé, il est temps de prendre son temps. Rien à prouver, alors pourquoi quitter les coussins moelleux de son divan ? Tel est le credo du célèbre personnage de Gontcharov.

Oblomov
Lieu
  • Châteauvallon
  • Théâtre couvert
  • DatesDurée 2h
  • vendredi 27 novembre 18:00
  • samedi 28 novembre 18:00
Tarif A
  • Plein tarif 29 €
  • Tarif préférentiel 21 €
  • Tarif réduit 16 €
  • Tarif Jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Alors qu’il traverse paresseusement son existence ouatée, contemplatif et solitaire, et que son domaine tombe en ruines, Oblomov découvre l’amour. Olga, la soprano à la voix d’or, va vouloir le transformer, le tirer vers le progrès. Mais ce n’est pas si facile, ni pour elle ni pour Stolz, l’ami indéfectible, tant l’inertie d’Oblomov est ancrée, tant il a élevé la procrastination au rang d’art de vivre. Grand roman de la littérature russe du milieu du XIXe siècle, Oblomov est devenu aussi célèbre pour évoquer le laisser-aller et la flemme intégrale qu’Harpagon en France pour parler de l’avarice. Le rêve d’Ilya Ilitch Oblomov, plongeant dans le temps d’une enfance idéalisée, est un morceau d’anthologie.

Robin Renucci et sa troupe des Tréteaux de France proposent une version scénique tout en raffinement et en sensibilité. Rester petit en bas ou grandir et s’élever ? Changer le monde ? « Que faire ? » dira Lénine un peu plus tard.

D’après le roman d’Ivan Gontcharov
Traduction Luba Jurgenson
Adaptation Nicolas Kerszenbaum
Mise en scène Robin Renucci
Avec Emmanuelle Bertrand, Gérard Chabanier, Pauline Cheviller, Valéry Forestier
et Xavier Gallais

Assistanat à la mise en scène Luna Muratti
Scénographie Samuel Poncet
Lumière
Julie-Lola Lanteri
Costumes Jean-Bernard Scotto

Production Les Tréteaux de France – Centre dramatique national
Coproduction Châteauvallon-Liberté, scène nationale / Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne
Résidence de création le 29 septembre au Théâtre Dijon Bourgogne – Centre dramatique national

Photo maquette de présentation © Samuel Poncet
Photo Robin Renucci, galerie n°1 © Jean-Christophe Bardot
Texte © François Rodinson