Conférence

Réconcilier les hommes avec la vie sauvage

François Sarano

La vie sauvage comme source de quiétude, de sagesse et de concorde est au cœur de la réflexion, de la philosophie et de la quête de l’océanographe François Sarano.

Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Albert Camus
  • Dates Durée Non précisée
  • mardi 13 octobre 19:30
Gratuit
Informations pratiques

François Sarano en est convaincu : celui ou celle qui peut échanger avec un cachalot ou tout autre animal, ou qui essaie de le faire, saura communiquer et partager avec des hommes et des femmes d’autres cultures, d’autres religions. C’est son cap, son « étoile polaire ». Il nous livre un manifeste pour l’océan et l’humanisme, pendant marin de l’appel de Pierre Rabhi pour la Terre et l’humanisme.

En partenariat avec la Librairie Charlemagne, dédicace à l’issue de la conférence

Né en 1954 à Valence, François Sarano est docteur en océanographie. De 1985 à 1997, il travaille sur la Calypso avec l’équipe du commandant Cousteau. En tant que plongeur, conseiller scientifique et chef de mission, il participe à une vingtaine d’expéditions et à vingt-cinq films de la série Redécouverte du monde. Entre 1999 et 2001, il est conseiller scientifique pour le programme Deep Ocean Odyssey, dont il dirige l’expédition « Grand requin blanc ».

En 2000, il cofonde l’association Longitude 181 dont l’objectif est la protection et la gestion équitable des ressources marines. L’association lance la Charte Internationale du plongeur Responsable en 2002 et un Guide des centres de plongée éco-responsables en 2012.

Entre 2001 et 2003, il est responsable du département Pêches et ressources halieutiques au WWF France. Il est l’un des promoteurs du concept d’Unités d’Exploitation et de Gestion Concertées (UEGC), pour une gestion durable des ressources halieutiques par les pêcheurs.

À partir de 2004, il collabore avec Jacques Perrin et Jacques Cluzaud pour le film Océans (César 2011 du meilleur documentaire) et pour la série de quatre documentaires Le Peuple des océans. Il partage sa passion pour l’univers marin à travers ses livres et ses conférences.

Il est conseiller du projet SeaOrbiter, station océanique internationale imaginée par l’architecte et océanographe Jacques Rougerie. À partir de 2014, il dirige l’expédition « Grand requin blanc » de Méditerranée qui doit se prolonger jusqu’en 2017.

La scène nationale Châteauvallon-Liberté bénéficie du soutien de la Métropole Toulon Provence Méditerranée, la Ville de Toulon, la Ville d’Ollioules, la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, le conseil régional Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le conseil départemental du Var.

Théma Passion bleue est également soutenu par Fortil, Sagem, Veolia, Loxam, la Librairie Charlemagne et la Jeune Chambre Économique de Toulon et sa région.

Théma Passion bleue bénéficie du concours du Musée Océanographique de Monaco, Ifremer, Villa Tamaris, le musée de la Marine de Toulon, le Parc national de Port Cros, la Fondation Good Planet, Time for the Ocean, la Fondation Carmignac, la Fondation de la Mer, TVT Innovation, le Yacht Club de Toulon.

Dans le cadre de la programmation, la Scène nationale a également collaboré avec Tandem, Scène de
Musique Actuelles départementale, la Fête du livre du Var, le FiMé, la Compagnie Maritime TLV, l’Institut
océanographique Paul Ricard, Earthship Sisters, Tara Méditerranée et le Télégraphe.

Remerciements à nos partenaires média qui suivent, relaient et soutiennent ce Théma : ARTE, Libération, France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, France Bleu Provence, Télérama, Les Inrocks, Var Matin et La
Strada.

Photo © Stéphane Granzotto

Connexions
Théma

Théma #37 Passion Bleue

24 septembre — 19 décembre

Spectacles, films, rencontres, conférences...