Soirée Jean Giono
Soirée spéciale

Soirée Jean Giono

Conférence, lecture et film

Dans le cadre des commémorations du cinquantenaire de la disparition de Jean Giono (1895-1970), Châteauvallon propose une soirée dédiée à l’écrivain et réalisateur.

Dès 19h, Jacques Mény, président de l’association des Amis de Giono vous invite à une conférence Giono méditerranéen.
Ensuite, Claire Chazal et Charles Berling feront résonner dans un espace de verdure la langue du truculent auteur provençal.
Enfin, nous clôturerons la soirée par la projection du film Crésus

Lieu
  • Châteauvallon
  • Jardins de Châteauvallon
  • Dates Durée 4h
  • mercredi 1 juillet 19:00
Gratuit
Informations pratiques

Giono méditerranéen

Jacques Mény est président de l’association Les Amis de Jean Giono et membre de la Fédération nationale des maisons d’écrivains et des patrimoines littéraires.
Homme du Sud de culture méditerranéenne, Giono appartient au monde méditerranéen autant par l’imaginaire littéraire que par un sentiment d’enracinement autochtone. Son génie propre le porte moins à la représentation du monde méditerranéen réel qu’à l’expression d’un Sud soumis à sa subjectivité d’artiste, un Sud imaginaire dont la supériorité sur le monde réel permet d’illuminer l’univers et d’enchanter l’âme de cet animal tragique qu’est l’Homme.

Claire Chazal et Charles Berling lisent Jean Giono

Avant la projection du film de Giono, Claire Chazal et Charles Berling feront résonner dans un espace de verdure la langue du truculent auteur provençal.
Jean Giono détonne dans le paysage littéraire du XXe siècle. Considéré à tort comme un écrivain régionaliste, son œuvre contient une fibre humaniste et universelle. Ses premiers romans sont engagés contre la civilisation technique moderne et annonce l’écologie, la deuxième partie de son œuvre livre un constat plus amer sur la nature humaine.

Crésus

C’est l’histoire de Jules, un berger vivant en solitaire, dont le seul luxe est de retrouver certains soirs la compagnie de Fine sa voisine. Un jour qu’il promène ses bêtes, il tombe sur une sorte de bombe, remplie de billets de banque. Des billets à foison pour un pauvre bonhomme qui a toujours vécu sur sa montagne et ne connait rien d’autre que la vie de berger. Que faire de tout cet argent ? La question est posée et il cherche à y répondre, en vain. Jules offre un gigantesque banquet aux gens de son village, qui acceptent de faire bombance mais se cantonnent dans une méfiance sournoise. Lorsqu’il continue à distribuer son argent, le malaise s’accroît. Tant de désintéressement ne peut que cacher de noirs desseins…

Giono Méditerranéen
Jacques Mény

Lecture
Claire Chazal et Charles Berling

Crésus
réalisé par Jean Giono
Avec Fernandel, Marcelle Ranson et Rellys
Collection Gaumont

Photo © DR

Logo Ventilo