Terrenoire + Rouquine
Musique

Terrenoire + Rouquine

Festival Rade Side

Dans le cadre du Festival Rade Side organisé par Tandem, Scène de Musiques Actuelles départementale, Le Liberté accueille pour un double plateau Rouqine et la Révélation masculine aux Victoires de la musique 2022, le duo Terrenoire.

Terrenoire + Rouquine
Terrenoire + Rouquine
Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Albert Camus
Accessibilité
  • Pour tous
    • dès 14 ans
  • Dates Durée 2h30 environ
  • vendredi 14 octobre 2022 20:30
Tarif A
  • Plein tarif 29 €
  • Tarif préférentiel 21 €
  • Tarif avec la Carte Encore 21 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 20 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 18 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Révélation masculine aux Victoires de la musique 2022, le duo Terrenoire, dont le nom rend hommage au quartier ouvrier de Saint-Étienne, rassemble deux frères, Théo et Raphaël Herrerias. Avec La mort et la lumière, sept nouveaux titres sont venus s’ajouter aux Forces contraires, aventure humaine et musicale initiée il y a deux ans. Puissamment original et magnétique.

Rouquine, ce sont deux bruns dont l’un tire sur le gris qui chantent le spleen avec une ironie mordante, dans une langue explicite et poétique. Les mélodies sont obsédantes, signant une électro-pop élégante et racée. Les mots sont comme des percussions qui frappent au ventre. Rouquine aime bien James Blake et Boris Vian, Alt-J et Orelsan. Jouant avec les codes urbains sur des thèmes actuels, Rouquine dépoussière la chanson et prend son public à contre-pied.

Accueil en coréalisation avec Tandem, Scène de Musiques Actuelles départementale dans le cadre du festival Rade Side

Terrenoire

Musique Raphaël et Théo Herrerias

Photos © Elisa Baudouin

Rouquine

Musique Sébastien Rousselet et Nino Vella

Production Le Périscope

Photo de couverture © Bastien Burger
Photo d’évènement © Juliette Rozzonelli

Terrenoire

On ne ressort pas indemnes de leur musique, mélange rare d’émotion et d’énergie, de violons et de machines, de chanson française et d’électro sans frontière, de tradition et de modernité. Le Parisien

Rouquine

Rouquine chante le spleen avec une ironie mordante, dans une langue explicite et poétique. Les mélodies sont obsédantes et la tête remue sur une électro-pop élégante. MAXOE

Une poésie aérienne qui rebondit sur des rimes percutantes. Aficia

Rouquine possède un style singulier, une qualité musicale remarquable qui nous a séduit dès la première écoute et que nous apprécions tout particulièrement. Vinyle Musique

Terrenoire

Comme une suite, le deuxième acte d’une aventure humaine et musicale initiée en septembre 2020 avec la sortie du premier album de Terrenoire, Les Forces Contraires. Le concept de ce volume deux, sous-titré La mort et la lumière est aux antipodes des habituelles versions deluxe ou augmentées qui n’offrent à l’album initial qu’une poignée d’inédits à l’allure de dispensable fond de tiroir. Rien de tout cela chez Raphaël et Théo Herrerias. En avril 2021, alors que les tensions sanitaires prennent le pas sur le rayonnement culturel, les deux frères commencent à imaginer des chansons plus lumineuses et dansantes en miroir aux Forces Contraires. Bouleversantes histoires d’amour et de mort, à la charge émotionnelle poignante, à l’image de Ça va aller et Jusqu’à mon dernier souffle, deux titres devenus, sans le vouloir, des hymnes des confinements successifs.

À l’écoute de leurs sept nouveaux morceaux, on serait bien en peine de chercher les ramifications de leur fulgurance en jetant sur le tapis quelques noms d’influenceurs musicaux. Exception faite de Bernard Lavilliers. Une sorte de figure tutélaire avec qui Terrenoire a conçu en osmose l’immense Je tiens d’elle, cri d’amour commun à leur ville natale, Saint-Étienne, et sommet du dernier disque du chanteur. L’attachement à leur territoire, les deux frères l’affichent fièrement dans l’ouverture 60 falaises. Comme une volonté de « remettre un imaginaire de poésie et d’enchantement sur du réel, sans donner dans le chauvinisme ou le misérabilisme. » Car les deux complices n’ont qu’une quête, celle de la beauté, celle qui « soigne les gens à travers le récit intime. » Si en plus, c’est en les faisant danser, c’est encore mieux. Objectif rempli avec L’alcool et la fumée ou l’amoureusement funky Se Revoir qui vont sûrement transformer les salles de concert en dancefloor brûlant. Cette élancée festive répond magnifiquement aux plus Politiques (avec un grand P), Je veux du courage ou Misère qui mêlent habilement réflexions introspectives et sociales. Conclusion parfaite Les météores nous offre la vision inédite de Théo et Raphaël sans artifice, en version dépouillée guitare-voix. Une chanson d’amour à la pureté et à la candeur vibrante à l’effet feel good garanti. Parce que c’est ça aujourd’hui la révolution Terrenoire. Deux artistes qui se présentent devant nous, toujours concernés, mais comme apaisés, émergeant en pleine clarté depuis le Black Paradiso (le nom de leur label), édifice désormais radieux dressé vers le ciel. La dernière limite.

Rouquine

En 2011, Sébastien Rousselet créé le groupe Babel en solo et fait la première d’artistes comme Renan Luce ou encore Abd al Malik. Très vite, il décide de s’entourer de Nino Vella, Solène Cosma et Nicolas Quesson. En 2017, Nino participe au premier album du rappeur Boostee, deux ans après, il participe de nouveau au deuxième album du rappeur, intitulé M.A.D, et compose le titre Y’a plus de saison, interprété par Gauvain Sers. En 2019, Nino et Sébastien coécrivent le titre Le Fil, interprété par Patrick Bruel. C’est la même année que le duo Rouquine se forme. L’année suivante, ils sortent leur premier morceau, Cyborg. En 2021, le groupe se présente à l’émission télévisée The Artist, diffusée sur France 2, et remporte la finale.

Partenaires culturels

Logo Tandem scène de musiques actuelles départementales