Alchimie
Danse

Alchimie

Romain Bertet

Un homme, une femme, des flammes qui dansent. Feu qui les habite et feu qui les dévore, feu qui éclaire et feu qui réduit en cendres, tous les feux font danse et se fondent, attisent, transforment les corps.

Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Fanny Ardant
Accessibilité
  • En famille
  • DatesDurée 1h
  • mercredi 26 janvier 19:00
  • jeudi 27 janvier 19:00
Tarif B
  • Plein tarif 24 €
  • Tarif préférentiel 19 €
  • Tarif avec la Carte Encore 19 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 18 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 16 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Les alchimistes assimilaient le mouvement au feu, dont la puissance vivante opère une transformation de la matière. Pour ce duo, le chorégraphe Romain Bertet s’inspire de la symbolique de l’alchimie qui transmute le plomb en or mais aussi les corps en esprits. Un couple joue avec le feu et choisit de s’éprouver totalement en plongeant à l’intérieur des flammes, en s’embrasant comme deux papillons. 50 bougies mobiles dessinent, selon leurs positions, des constellations. Tout feu tout flamme, ils ont le feu sacré et s’enflamment ; ils dansent aux fêtes de la Saint-Jean, sont possédés par la danse de Saint-Guy et ils seront réduits en cendres. La danse brouille les limites entre métaphore et réel mais ils finiront, c’est sûr, « cramés », c’est-à-dire totalement épuisés ! Une plongée dans l’imaginaire de la flamme et de l’incandescence où le feu est aussi ardeur et désir, passion, exaltation.

Conception, scénographie et interprétation Romain Bertet
Avec Marie-Laure Caradec

Complicité artistique Vivianne Balsiger
Son Éric Petit
Lumières Jimmy Boury et Charles Perichaud
Régie plateau Charles Perichaud
Construction du décor Patrick Vindimian
Costumes Gabrielle Marty

Production L’Œil ivre
Coproduction Châteauvallon-Liberté, scène nationale / le ZEF – scène nationale de Marseille / Les Hivernales – CDCN d’Avignon / Théâtre Durance – scène conventionnée de Château-Arnoux-Saint-Auban / Théâtre du Bois de l’Aune, Aix-en-Provence / KLAP – Maison pour la danse / Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai
Avec le soutien de ARSUD
La compagnie L’Œil ivre est soutenue par le ministère de la Culture – DRAC PACA au titre de l’aide à la structuration, la Région Sud, le Département du Var, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et la ville de Toulon

Photos de couverture © Maëlle Poésy
Photos n°1 et 2 : Charles Perichaud
Photos n° 3 et 4 : Jérémy Paulin
Texte © François Rodinson