Bande magnétique - Raphael
Musique

Bande magnétique

Raphael

Que de chemin parcouru depuis sa rencontre avec le public en 2003. Un prix Goncourt et 9 albums plus tard, Raphael revient sur scène avec Bande magnétique, un spectacle musical innovant qui allie ses deux passions: l’écriture et la musique.

Bande magnétique - Raphael
Bande magnétique - Raphael
Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Albert Camus
Accessibilité
  • Pour tous
  • Dates Durée 1h30
  • samedi 7 janvier 2023 20:30
Tarif A
  • Plein tarif 29 €
  • Tarif préférentiel 21 €
  • Tarif avec la Carte Encore 21 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 20 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 18 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Une cabine son est posée au milieu de la scène. Des techniciens s’affairent. On entend des bruits de forêt. Raphael est devant un piano droit, joue de la guitare électrique parfois. Alors qu’il réinterprète une vingtaine de ses chansons, un ingénieur du son inconnu l’interrompt, le sommant d’aller plus loin dans l’intimité d’un morceau ou d’en améliorer ses versions. Le spectateur devient alors partie prenante de cette séance d’enregistrement en public. Avec cette mise en abyme étonnante et amusante, l’auteur, compositeur, interprète, invente une nouvelle forme pour s’exprimer. Il rembobine la bande magnétique de sa vie et rejoue ses plus gros succès comme Caravane, Ne partons pas fâchés, Dans 150 ans ou Le train du soir. Des morceaux qu’il aime autant que son public. Car pour lui, comme pour Leonard Cohen, « les chansons sont anoblies par ceux qui les écoutent ». Plus qu’un concert, il s’agit d’une création avec ses dialogues et sa narration, subtilement mise en scène par Guillaume Vincent. Une plongée dans l’univers poétique de Raphael : « une poésie un peu curieuse, un peu étrange, en tout cas très particulière et ça doit être ce que je suis ».

Voix, piano et guitare Raphael
Multi-instrumentiste Marc Chouarain
Avec Maxence Tual en alternance avec Jean-Luc Vincent
Direction artistique Guillaume Vincent
Scénographie James Brandily
Régie générale Jean-Marc Besson
Régie son Frédéric Lucas
Régie lumière Benjamin Durocher
Régie plateau Pierre-Philippe Brouard
Backliner Philippe Grasset
Création lumière Sébastien Michaud
Création vidéo Gabriele Smiriglia
Direction musicale et arrangements Gabriel Legeleux

Production Astérios Spectacles
Coproduction Scènes du golfe – Théâtres Vannes / Radiant-Bellevue, Caluire-et-Cuire / L’Atelier à spectacles, Vernouillet / Train-Théàtre, Portes-lès-valence

Photos © Mathieu Cesar
Texte © Marie Minair

Ce qui aurait pu n’être qu’un concert bien exécuté se déploie alors avec force et fraîcheur en un spectacle complet, drôle et touchant. Nathalie Lacube — La Croix

C’est une fable musicale, un moment d’ultra-modernité venu du passé. C’est un spectacle consolant et désenchanté tout à la fois, comme il en existe peu, de ceux qui vous rappellent comme la scène peut être un lieu essentiel. Tristane Banon — Marianne

Avec Bande magnétique, Raphaël présente un spectacle inédit, « un objet non-identifié ». Elodie Suigo — France Info

Si ce parti pris théâtral tient à distance l’habituelle communion des concerts, le public n’en finit pas moins debout pour ovationner cette représentation magnétique. Stéphane Davet — Le Monde

Une cabine de prise de son est posée au milieu de la scène.
Des techniciens s’affairent à des branchements.
Des bruits de forêts.
Raphael entre sur scène, il y a un piano droit, un vieil ampli avec une guitare électrique dans un étui.
Trois magnétos à bandes.
Une pile de bandes.
Raphael pose son tabouret, s’assied au piano, commence à chanter, les magnétos se mettent à tourner.
Depuis sa cabine sur la scène, un étrange ingénieur du son dirige la séance.
Raphael est interrompu, questionné par l’ingénieur, sommé de montrer ce en quoi il croit , d’aller plus loin dans l’intimité de ces chansons, d’améliorer ses versions.
S’agit-il d’un réenregistrement live de ses anciens albums, l’enjeu ne serait-il pas en réalité bien plus important ?

J’ai toujours rêvé de proposer autre chose qu’un concert, éternelle géographie du chanteur et son groupe qui l’accompagne, l’idée de Bande magnétique est de revisiter toutes ces chansons, de différentes périodes à partir des pistes studios originales réorchestrées en live et envoyées dans des magnétos à bandes par un ingénieur du son un peu particulier qui connaîtrait intimement le contexte de ces chansons, le vrai, le faux, aurait accès à des informations qu’il ne peut pourtant pas connaitre, ne se privant pas de les partager, permettant une mise en abyme aussi amusante que troublante.

Raphael

En 2017, Raphaël Haroche obtenait le prix Goncourt de la nouvelle pour Retourner à la mer, publié dans la collection blanche de Gallimard. Une suite presque logique, après tout, pour un artiste qui, sous le nom de Raphael, sans doute un peu plus connu, ne cesse d’écrire des instantanées de vie, comme des nouvelles… Raphael grandit en banlieue parisienne puis à Paris et très vite, plonge dans la musique de ses idoles, Alain Bashung, Bob Dylan, Jimi Hendrix, Barbara, Gérard Manset et David Bowie… dont il fera la première partie en 2002 à l’Olympia. Raphael s’installe dans le métier en trois pas : en 2000, Hôtel de l’Univers (référence à Rimbaud) connaît un succès d’estime ; en 2003 le titre Sur la route, extrait de son deuxième album, La Réalité, est un succès ; en 2005 son album : Caravane est disque de diamant – 1,8 millions d’exemplaires vendus et trois Victoires de la musique (artiste, album, chanson, tiercé gagnant). En 2007, il participe à la tournée Les Aventuriers d’un autre monde avec Jean-Louis Aubert, Alain Bashung, Cali, Daniel Darc et Richard Kolinka. Jusqu’en 2017, Raphael sort huit album studio. En 2011 paraît un Live vu par Jacques Audiard dont les titres sont filmés par le cinéaste français palmedorisé. Raphael a écrit la bande originale de plusieurs films notamment ceux de Samuel Benchetrit : Un voyage, Asphalte et Chien. Son nouvel album Haute-Fidélité est disponible depuis le 5 mars 2021 et son dernier livre Une éclipse, un recueil de douze nouvelles, est disponible aux éditions Gallimard depuis le 23 septembre 2021.