L'Absolu
Cirque

L'Absolu

Boris Gibé

Huis clos métaphysique d’un artiste en quête d’absolu qui pousse le corps à ses limites physiques dans une poésie du mouvement à l’état brut… Et nouvelle expérience visuelle à vivre pour le spectateur lancé dans une aventure extraordinaire.

L'Absolu
L'Absolu
L'Absolu
L'Absolu
L'Absolu
Lieu
  • Chapiteaux de la mer
  • Chapiteaux de la mer
Accessibilité
  • Spectateurs sourds
    • Rendez-vous en LSF — Vendredi 6 janvier 2023
  • Pour tous
    • dès 13 ans
    • Bénéficiez d’un tarif avantageux en réservant un billet couplé pour L’Absolu et pour le spectacle Möbius de la compagnie XY programmé par LE PÔLE ven. 20 et sam. 21 jan. à 20h. Renseignements en billetterie.
  • Dates Durée 1h10
  • vendredi 6 janvier 2023 20:00
  • samedi 7 janvier 2023 20:00
  • dimanche 8 janvier 2023 16:00
  • mardi 10 janvier 2023 20:00
  • mercredi 11 janvier 2023 20:00
  • jeudi 12 janvier 2023 20:00
  • vendredi 13 janvier 2023 20:00
  • samedi 14 janvier 2023 20:00
  • mardi 17 janvier 2023 20:00
  • mercredi 18 janvier 2023 20:00
  • jeudi 19 janvier 2023 20:00
  • vendredi 20 janvier 2023 21:30
  • samedi 21 janvier 2023 21:30
Tarif B
  • Plein tarif 24 €
  • Tarif préférentiel 19 €
  • Tarif avec la Carte Encore 19 €
  • Tarif formule 3 spectacles et + 18 €
  • Tarif formule 10 spectacles et + 16 €
  • Tarif demandeur d'emploi 16 €
  • Tarif jeune 11 €
  • Tarif solidaire 5 €
Informations pratiques

Au plus près de Boris Gibé, vivez une expérience vertigineuse au cœur du Silo, son chapiteau de tôle à quatre étages aux allures d’immense boîte de conserve ! Dès le seuil franchi, la magie opère, s’offre à nous une parenthèse poétique autour du vide qui conjugue cirque, danse et arts plastiques. Univers absurde, métaphysique, parfois fantastique, où l’artiste a pour partenaires de jeu la terre, le feu et l’eau. Où, noyé dans les sables, jouant avec la lueur vacillante de la flamme, il se livre à une quête d’absolu… Dans cette nouvelle partition en solo à l’atmosphère mystérieuse, il déplace le corps dans l’espace et prend son envol, détricotant nos repères, brouillant nos perceptions. Une fois encore il nous happe, nous fascine, nous transporte vers un ailleurs. L’infini.

En coréalisation avec LE PÔLE — La Saison Cirque Méditerranée dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque Marseille Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Création Compagnie Les Choses de rien
Conception Boris Gibé
Avec Boris Gibé en alternance avec Piergiorgio Milano et Aimé Rauzier
Regard dramaturgie Elsa Dourdet
Regard chorégraphique Samuel Lefeuvre et Florencia Demestri
Confection textile et costumes Sandrine Rozier
Création lumières Romain de Lagarde
Régie technique et plateau Quentin Alart en alternance avec Armand Barbet, Thomas Nomballais et Martin Prieto
Réalisation sonore et régie technique Olivier Pfeiffer en alternance avec Baptiste Lechuga et Matthieu Duval
Scénographie Clara Gay-Bellile et Charles Bédin
Le Silo, une aventure construite en collaboration avec Clara Gay-Bellile et Charles Bédin – architectes associés
Ingénieur structure Quentin Alart
Constructeurs Clément Delage, Florian Wenger et Jörn Roesing
Avec l’aide précieuse d’Alain Frérot, Andréa Bozza, Alexis Auffray, Armande Jammes, Bertrand Duval, Clara Charlie, Cécilia Delestre, Cille Lanssade, Gaël Richard, Gérard Naque, Ikram, Jean Camilleri, John Carroll, Kheira Terbah, Marinette Julien, Molly Gruey, Pénélope Demma, Ranka Piffou, Richard Rivers, Sarah Pécout, Suzanne Péchenart, Samuel Bodin, Tiziano Lavoratornovi,  Tristan Colafrancesco, Ueli Hirzel et Ulysse Lacoste

Production Compagnie Les Choses de rien avec l’aide de Si par Hasard
Coproduction Châteauvallon-Liberté, scène nationale / Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon / Théâtre Firmin Gémier – La Piscine, Pôle National des Arts du Cirque d’Antony et Châtenay-Malabry / Coopérative De Rue et De Cirque – 2r2c, Paris / Cirque Jules Verne – Pôle National Cirque et Arts de la Rue, Amiens / Espace Jean Legendre – Scène nationale de l’Oise, Compiègne
Avec le soutien du ministère de la Culture DRAC Île-de-France, de la DGCA aide à la création cirque et aide à l’itinérance, du Conseil Régional Île-de-France, de la Fondation de la tour vagabonde, du Lycée Eugène Guillaume de Montbard, de la SACD – Processus Cirque, de L’atelier Arts-Sciences – partenariat entre le Théâtre Hexagone Scène Nationale Arts Sciences et le CEA de Grenoble et de l’Association Beaumarchais – Bourse Auteur de Cirque
Accueils en résidence La Gare – Marigny-le-Cahouet / CEA de Grenoble / 2r2c, Paris / Le Château de Monthelon, Montréal / Arts Printing House, Vilnius / Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon
La Compagnie Les Choses de Rien est conventionnée par le ministère de la Culture DRAC Île-de-France

Photos exposition L’Absolu © Jérôme Vila
Texte © Marie Godfrin-Guidicelli pour LE PÔLE

Un spectacle original, impressionnant, dont on ne sort pas totalement indemne ! Jacques Jarmasson — La Provence

Un moment que l’on vit comme un rêve. Cinquante-cinq minutes de poésie mélancolique et de prouesse physique. Armelle Héliot — Le Figaro

L’Absolu frappe par son originalité, sa radicalité, son intensité et sa beauté plastique. Fabienne Darge — Le Monde

Une véritable expérience sensorielle pour le spectateur. Zibeline

Il est des moments de grâce. Où dominent l’émerveillement, la gratitude et un
sentiment d’appartenance à une humanité poétique et exaltante. Absolu est un
de ces moments-là, à ne rater sous aucun prétexte. Sébastien Descours — I/O Gazette

Comme pour atteindre ce que nous ne voulons pas connaître, par désir de pure incarnation.

« L’homme au départ n’est que néant, son existence est « absurde », dénuée de sens. Ce sont ses choix qui le font « être », qui le font devenir un être raisonnable, qui donnent à sa vie un sens : d’où le nécessaire et libre engagement auquel il est condamné. De ce fait l’homme est partagé entre l’angoisse de son néant originel et l’incertitude de ses choix de vie. […] L’art incarne l’aspiration de l’homme à atteindre l’infini, à s’approcher de la vérité, à fixer celle-ci, en dépit de sa moralité, en dépit du fait que l’homme au cours de sa vie ne parvient pas à atteindre l’absolu. […] L’art porte en lui une nostalgie d’idéal, en exprime la quête, apporte à l’homme l’espérance et la foi. Et plus le monde que décrit l’artiste paraît sans espoir, plus clairement doit être encore ressenti l’idéal qu’il lui oppose. » Andrei Tarkovski

Au premier jour était ce livre Le temps scellé d’Andrei Tarkovski. La suite n’en est que la répercussion. Etant très influencé par l’existentialisme et son lien intime avec l’idée de création pure, je suis aujourd’hui très sensible aux nouvelles déviances existentialistes de notre société, de l’image et du paraître, que ce soit sur l’aspiration de la représentation de soi ou sur l’absorption du lien social dans les réseaux virtuels passant par la médiatisation de tout être. Cette pulsion collective destine les nouvelles générations à communiquer les signes de leur existence plutôt que de partager l’essence de leur être par pulsion narcissique d’abandon de la personne à sa seule représentation.

Le spectacle étant sur la place d’honneur de ce qui est annoncé, j’aimerais par les trois volets du triptyque qui composeront l’Absolu — Le miroir, Le procès et Le sacrifice —, questionner ces enjeux, rééquilibrer l’importance de ce que l’ombre apporte à la lumière, au relief ; de ce que l’invisible crée de visible, fait jaillir l’acte de création et par là de plutôt m’adresser au sens inconscient de chacun.

Boris Gibé

Immergé dès son plus jeune âge dans le monde du cirque et de l’itinérance, Boris cofonde la Cie Zampanos en 1996. Des rencontres, des échanges avec d’autres compagnies le mènent à jouer avec : le Cirque Médrano, Philippe Decouflé, les Ogres de Barback, le Cirque Electrique, le Cirque Pocheros, Christophe Haleb, Julie Bérès, Kitsou Dubois, Ai Migranti, le Caravansérail et le Garage29. Début 2004, Boris fonde la Cie Les Choses de Rien avec laquelle il créé Le Phare en 2006 qui reçoit la bourse Beaumarchais-SACD et le prix Jeunes Talents Cirque 2004. Il créé ensuite Installation Tripode en 2005, Bull en 2008, Les Fuyantes avec Camille Boitel en 2011, l’exposition Mouvinsitu et la pièce Bien heureux sont ceux qui rêvent debout sans marcher sur leurs vies avec Florent Hamon en 2014.

Partenaires culturels

Logo Le Pôle Logo Biennale internationale des arts du cirque