opening night
Ciné-rencontre

Opening Night

Carte blanche à Jean-Baptiste Sastre

Une admiratrice de la grande actrice de théâtre Myrtle Gordon est renversée lorsqu’elle l’attendait à sa sortie de scène. En même temps qu’elle commence à avoir des visions de la jeune fille morte, Myrtle devient imprévisible sur scène et menace de briser sa belle carrière. La projection sera suivie d’une rencontre avec Jean-Baptiste Sastre, acteur et metteur en scène

Opening night
Lieu
  • Le Liberté
  • Salle Daniel Toscan du Plantier
Accessibilité
    • VOSTFR
  • Dates Durée 2h24
  • mercredi 1 mars 2023 19:00
Ciné
  • Plein tarif, préférentiel, réduit et Jeune 4 €
  • Tarif solidaire 2 €
Informations pratiques
  • Film de John Cassavetes (État-Unis, 1977)
  • Avec Gena Rowlands, John Cassavetes, Ben Gazzara

Célèbre actrice de théâtre, Myrtle Gordon répète une pièce pour la première qui doit avoir lieu à New York. Alors que son sort de femme vieillissante la perturbe, elle assiste, un soir, à la mort d’une jeune admiratrice, renversée sous ses yeux par une voiture. Ce drame déclenche en elle une grave crise. Myrtle refuse en effet de jouer son rôle plus longtemps. L’alcool aggrave très vite les choses.

La projection sera suivie d'une rencontre avec Jean-Baptiste Sastre, acteur et metteur en scène

Jean-Baptiste Sastre a été élève au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris de 1990 à 1993. Son parcours en tant qu’acteur lui a permis d’interpréter une grande variété de rôles dans différentes productions.

À la sortie du Conservatoire, Jean-Baptiste Sastre signe en 1995 sa première mise en scène, Histoire vécue du roi Toto, d’après l’œuvre d’Antonin Artaud au Théâtre de la Bastille. Durant 10 ans, il met en scène à Chaillot – Théâtre national de la Danse, au Théâtre Nanterre-Amandiers, au Lieu Unique à Nantes, à La Filature, Scène nationale de Mulhouse, au Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, à la Comédie de Caen – CDN de Normandie, au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg des textes de Jean Genet, Marguerite Duras, Christopher Marlowe, Georg Büchner, Marivaux, Eugène Labiche ou Samuel Taylor Coleridge.

Il travaille avec des actrices et des acteurs tels que Nathalie Richard, Hiam Abbass, Christine Murillo, Philippe Clevenot, Jean-Marie Patte, Marcial Di Fonzo Bo, Jerzy Radziwilowicz, Hervé Pierre, Vincent Dissez, Éric Caravaca, Denis Podalydès et Sylvester Groth. De plus, il collabore avec des plasticiens tels que Sarkis, Christian Boltanski et Daniel Jeanneteau.

En 2005, il est lauréat de la Villa Médicis hors les murs à Londres pour travailler sur le théâtre élisabéthain. Il met en scène La tragédie du roi Richard II de William Shakespeare dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes (Festival d’Avignon 2010).

Par la suite, il met en scène Phèdre les oiseaux de Frédéric Boyer avec Hiam Abbass et une vingtaine de communautés Emmaüs en France, et à l’étranger. Ce projet significatif de quatre ans, dans le cadre de Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture, a notamment été présenté en tournée dans la communauté Emmaüs de Marseille, dans la salle du Bois de l’Aune à Aix-en-Provence, au Ballhaus Ost avec le Straßenchor, chœur des sans-abris de la ville de Berlin, à Los Angeles avec les enfants des rues de Venice Beach, à New York avec Haitian-Americans In Action (HAIA), en Italie avec les Compagnons d’Emmaüs d’Erba, en Palestine avec les enfants du camp de réfugiés de Balatah à Naplouse et en Israël avec les enfants sourds et muets des villages de Galilée. En France, le spectacle a également été diffusé dans plusieurs institutions théâtrales.

Dans la continuité en 2017, il crée avec Hiam Abbass le seul en scène La France contre les Robots de Georges Bernanos. Le spectacle est également présenté dans les territoires ruraux du Var dans le cadre du projet d’itinérance de Châteauvallon-Liberté, scène nationale.
Sa mise en scène, Plaidoyer pour une civilisation nouvelle de Simone Weil, un monologue interprété par Hiam Abbass, a été présenté au OFF d’Avignon en 2019.

En tant qu’artiste associé de Chateauvallon-Liberté, scène nationale, Jean-Baptiste Sastre a développé sur le territoire du Var, dans le cadre de la politique d’actions culturelles de la scène nationale, un partenariat avec différentes associations du champ social : Jericho, Promo Soins, CAAA…

Pour la reprise du spectacle Plaidoyer pour une civilisation nouvelle au Liberté, Jean-Baptiste Sastre a constitué, pour porter la parole de cette philosophe auprès de Hiam Abbass, un chœur composé d’adhérents des associations du champ social affiliées à l’Union diaconale du Var.
À l’occasion des représentations du spectacle au Théâtre de Suresnes Jean Vilar, un travail de fond est effectué sur le territoire des Hauts-de-Seine, en partenariat avec le Secours populaire, la Croix rouge et le CELIJE (Association pour la réinsertion des jeunes des Haut-de-Seine) autour de l’œuvre de Simone Weil.

Jean-Baptiste Sastre conclut avec Notre Jeunesse de Charles Péguy (créé au Mont Valérien à Suresnes en juin 2021 et présenté au Festival OFF d’Avignon en juillet 2021), le troisième volet d’un triptyque consacré aux défis et espoirs de la société moderne vus par ces grands penseurs du XXe siècle.

Partenaires médias

Logo TPBM

Mécènes engagés

Logo Charlemagne

Entreprises Grands partenaires

Entreprises partenaires

Logo domaine Lolicé Logo Figuière

Partenaires culturels

Logo Maison de la Photographie de Toulon