Performance

Quatre îles, un archipel

Clémence Kazémi & Marco Giusti

Faire de la nature un théâtre et de la forêt un sublime personnage. Telle est l’intention, sans cesse répétée, de Clémence Kazémi et Marco Giusti. Après le succès de Léviathan, ils nous invitent de nouveau à déambuler dans la pinède à la découverte de leur nouvelle création, interprétée entre autres par Jacques Bonnaffé.

Lieu
  • Châteauvallon
  • Altiplano
Accessibilité
  • Pour tous
    • dès 12 ans
  • Dates Durée 45 min environ
  • mardi 9 juillet 2024 19:00
Les Crépuscules
  • Plein tarif 10 €
  • Tarif adulte avec la carte Châteauvallon-Liberté 10 €
  • Tarif partenaire (CE et Associations culturelles partenaires) 10 €
  • Tarif - 30 ans 5 €
  • Tarif - 18 ans 5 €
  • Tarif solidaire 5 €

Avec la Carte Châteauvallon-Liberté, votre 6ème place de spectacle est offerte !

Informations pratiques

Nombreux sont ceux qui, durant ou après le confinement, ont cherché à explorer le monde seuls, loin du web et des réseaux sociaux. Ont-ils trouvé ce qu’ils espéraient, du calme et de l’harmonie ? Pour répondre à ces questions, nous arpentons la lisière du bois. Trois espaces, trois îlots y ont fait leur apparition.

Dans l’un d’eux, un homme, interprété par Jacques Bonnaffé, est comme transposé du monde urbain et jeté dans un espace inconnu au cœur de la forêt. Il vit retranché. Depuis son refuge, isolé, il nous raconte un quotidien inattendu forgé par des expériences de voyage, de lutte avec la nature.

Au fil de ces récits se dessinent des solitudes. Celle de cet homme, celle de la forêt. Un jeu de miroirs qui nous interroge sur notre rapport au commun et à la nature.

 

Coproduction Châteauvallon-Liberté

Par Cuprum, Clémence Kazémi et Marco Giusti
Avec Jacques Bonnaffé, Luna Scolari et Serge Nicolaï
Composition sonore Manfredi Clemente

Production Cuprum production

Photos © DR
Texte © Vanessa Asse

Jacques Bonnaffé

Comédien usant de toutes les cordes de son art, Jacques Bonnaffé a été dirigé au cinéma par Jean-Luc Godard, Tachella, Jacques Rivette, Alain Corneau, René Féret, Tonie Marshall, Philippe Garrel, Yolande Moreau, Michel Deville, Ducastel et Martineaux, Jacques Fansten, Agnès Troublé, Martin Provost, Christian Carion et d’autres… Et à la télévision, notamment par Fabrice Cazeneuve, Michel Mitrani, Jacques Renard, Michel Andrieu, Hervé Baslé, Serge Meynard et Rodolphe Tissot…

Au théâtre, il rencontre de nombreux metteurs en scène comme Véronique Bellegarde, Didier Bezace, Sandrine Anglade, Alain Françon, Jean-Pierre Vincent, John Berry, Christian Schiaretti, Arnaud Meunier, Nathalie Richard, Joël Jouanneau…

Il monte aussi ses propres spectacles, au cœur desquels vibrent la langue et la poésie patoisantes, érudites ou loufoques. Il part à la rencontre des auteurs, appréciant l’intelligence et l’audace, dans de nombreuses lectures publiques, banquets (qu’il réalise avec Brigitte de Malau) et performances où se côtoient le jazz et la littérature. Il met en scène ses projets et dirige la Compagnie faisan, qui remporte le Molière 2009 de la compagnie théâtrale, avec laquelle il multiplie les domaines d’expériences parmi lesquels Jacques two Jacques avec Jacques Darras, L’Oral et Hardi, sur des textes de Jean-Pierre Verheggen, Chassez le naturel, duo-dansé à partir de textes de Jean-Christophe Bailly, 36 nulles de Salon de Daniel Cabanis. Ses implications sont nombreuses. Il a une capacité obstinée à faire voisiner le grand et le petit, mettant chaque jour à l’épreuve cet aphorisme de Prévert, ou son envers : « C’est quand il n’y a pas grand monde qu’il y a grand chose. »

Clémence Kazémi

Après des études théâtrales à l’Université de Paris X et d’architecture à Paris La Villette, Clémence Kazémi suit l’enseignement de scénographie à l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq. Elle est d’abord assistante du peintre et scénographe Bernard Michel avec qui elle a travaillé avec Edouardo Arroyo et Gilles Aillaud. Elle rencontre en 2005 le peintre et scénographe Lucio Fanti avec qui elle collabore pendant plus de 15 ans comme assistante sur des spectacles de Klaus Mickaël Grüber, Bernard Sobel, Luc Bondy, Lukas Hemleb, Gérard Desarthe… Elle a travaillé dans des lieux tels que l’Opéra de Lyon, la Monnaie de Bruxelles, le Théâtre National de Strasbourg, le Théâtre de la Colline, le Théâtre de l’Odéon, la Comédie Française…

À partir de 2007, elle signe ses propres scénographies pour des projets théâtraux. Elle collabore régulièrement avec Mirabelle Rousseau, Dorian Rossel, Anne Monfort, Delphine Salkin et Olivia Corsini. Récemment elle a travaillé avec Serge Nicolaï et la compagnie Wild are the Donkeys sur la création de Sleeping au théâtre Silvia Monfort avec Yoshi Oida.

Marco Giusti

Après des études en Histoire Contemporaine à Trieste, Marco Giusti va à Milan où il est diplomé en direction théâtrale à Paolo Grassi. Il acquiert une formation visuelle avec le peintre, scénographe et créateur lumière Gabriele Amadori. Durant ces dernières années, il a travaillé à la conception lumière pour le théâtre, l’opéra et l’évènementiel.

Il travaille en Italie et dans toute l’Europe dans des lieux tels que le Théâtre du Châtelet à Paris, l’Opéra de Lausanne, l’Opéra de Rome, The Theater St. Gallen, le Festival d’Avignon, l’Opéra Bastille, le Théâtre Real de Madrid, le TNS de Strasbourg, l’Opéra Ballet de Genève, le Théâtre de San Carlo de Naples… Il est régulièrement consultant en lumière pour des agences d’architecture. Il débute en 2013 une collaboration en lumière pour l’opéra avec Romeo Castellucci. Il a collaboré entre autres avec Giorgio Barberio Corsetti, Charles Berling, Fabio Cherstich et Silvia Costa.

Partenaires institutionnels

Logo Métropole Toulon Provence Méditerranée Logo ville d'Ollioules Logo ville de Toulon Logo du département du Var Logo Région Sud Logo Pass Culture

Partenaires médias

Logo arte Logo Télérama Logo TPBM

Entreprises Grands partenaires

Logo_Reseau_Mistral_GroupeRATP_2023

Entreprises partenaires

Logo_ADETO Logo Côte de Provence Logo domaine Lolicé

Partenaires culturels

Logo opéra de Toulon Logo La Fnac Logo Arsud