Journée spéciale

Les (r)évolutions du travail #2

Boris Cyrulnik, Jean Viard & bien plus encore

Étymologiquement, le verbe Travailler provient du latin Tripaliare, signifiant Torturer. Souffrance, labeur, ou bien émancipation, en 2 000 ans, le mot Travail a acquis de multiples significations. Peut-on échapper au travail ? Comment fixer un juste prix aux emplois ? A-t-on perdu le goût de l’effort ou s’offre-t-on le luxe du sens ? Que pouvons-nous espérer aujourd’hui du travail ?

Lieu
  • Châteauvallon
  • Théâtre couvert
Accessibilité
  • Pour tous
    • dès 15 ans
  • Dates
  • lundi 27 mai 2024 16:00
  • lundi 27 mai 2024 18:00
  • lundi 27 mai 2024 20:00
Gratuit sur réservation
Informations pratiques

Comment les nouvelles technologies et l’intelligence artificielle reconfigurent le marché du travail ?

L’intelligence artificielle (IA) va-t-elle supprimer tous nos emplois ? La hantise de la disparition des humains dans l’entreprise au profit des robots est accentuée par l’arrivée des IA. En 2023, le logiciel ChatGPT, outil conversationnel qui utilise l’IA, déclenche de réelles angoisses dans le monde du travail. Quelle crédibilité faut-il accorder à ces prédictions ? Et si les choses n’étaient pas si simples ? Si derrière les machines on trouvait finalement des humains ?

Avec Sylvain Brémond (NX Quantize), producteur, compositeur et musicien ; Hervé Glotin, professeur et directeur du Centre International d’IA en Acoustique Naturelle, Université de Toulon; Thierry Guével, Directeur du site Naval Group d’Ollioules & Michel Rubino, co-fondateur de Cartesiam – STMicroelectronics.

S’il est un territoire solidaire, c’est bien la mer. S’il est un territoire où l’économie joue un rôle essentiel, c’est toujours celui de la mer. S’il est un territoire où l’avenir est à construire, c’est encore celui de la mer. Nos intervenants nous présenterons la grande diversité des initiatives sociales et environnementales prises sur notre littoral, rendant ainsi visibles des actions peu connues.

Avec le commissaire général Thierry de la Burgade, adjoint au Préfet Maritime de la Méditerranée; Geoffrey Ménard, pêcheur et président du Comité Départemental des Pêches du Var; Sylvie Revest, directrice du CFA-IPFM de la Seyne-sur-Mer & Vincent Rigaud, directeur du Centre IFREMER Méditerranée.

Aujourd’hui, deux révolutions industrielles se télescopent, celle engendrée par l’IA et celle imposée par le dérèglement climatique. Faut-il décroître, ralentir, travailler moins en pleurant la décivilisation qui nous entraîne ? Le travail n’est-il, au fond, que du temps perdu avant la mort ? Ou, au contraire, les humaines doivent-ils retourner dans une civilisation du travail mais aujourd’hui en dialogue avec la nature, dialogue entre les genres et les civilisations ? De cette mise en perspective peut naître un espoir, et un commun. Jean Viard

Avec Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et écrivain & Jean Viard, sociologue et éditeur.

Partenaires institutionnels

Logo Agence Nationale de la cohésion des territoires Logo Caf Var

Partenaires médias

Logo Libération

Partenaires culturels

Entreprises | Mécènes bâtisseurs

Entreprises | Mécènes engagés

Logo Veolia

Entreprises | Mécènes adhérents

Entreprises | Partenaires réseaux